#345 Revue – Tabac Miellé de La Belle Mèche

Après de longs mois de sommeil, ce blog se réveille à l’odeur de la bougie parfumée Tabac Miellé de La Belle Mèche.

Une totale découverte car si la marque est très populaire sur la blogosphère, ni Lucie ni moi n’avions encore testé leurs bougies. Maison 100% française, La Belle Mèche propose des bougies végétales à la cire de soja dont les parfums sont élaborés à Grasse. Les senteurs sont à la fois naturelles et travaillées et le look épuré, avec une étiquette minimaliste mais joliment découpée, dont seule la couleur varie.

J’avais lu beaucoup de bien de Tabac Miellé, qui semble être un des best-sellers de la marque. Amatrice de bougies épicées, j’ai donc jeté mon dévolu sur cette création que j’imaginais pleine de caractère. J’ai été séduite dès l’ouverture de mon colis, qui embaumait, même si je n’ai reconnu ni le miel ni le tabac spontanément. L’odeur est à la fois douce et épicée ; elle m’évoque un mélange de vanille et de pain d’épices, avec une pointe légèrement piquante qu’on peut attribuer au tabac. Evidemment (et encore heureux !), elle ne sent en rien le vieux cendrier froid.

J’ai allumé Tabac Miellé dans ma chambre d’une dizaine de mètres carrés, par une fraîche soirée. Rapidement, ses effluves se sont répandus. L’odeur reste subtile, ce n’est pas une bougie qu’il faudra éteindre au bout de quelques minutes pour échapper à la migraine. D’ailleurs, La Belle Mèche conseille de la laisser brûler 2 heures minimum à chaque flambée.

Au bout de quelques dizaines de minutes, j’ai fini par l’oublier, mais régulièrement, le parfum chaud et onctueux est revenu chatouiller mes narines. Si cette bougie est légère lorsqu’on se trouve à côté, elle diffuse bien. Quand elle brûle, tout l’étage de ma maison sent Tabac Miellé et en retournant dans la pièce après l’avoir quittée, impossible de la louper. Belle surprise : son odeur perdure après l’avoir éteinte. 24 heures plus tard, je pouvais encore profiter d’un voile réconfortant dans ma chambre.

Je suis sensible aux détails et l’emballage « multifacettes » de la bougie m’a beaucoup plu. Sur chaque côté de la boîte, on retrouve une information différente : ici, le nom anglais de la création ; là, des occasions de brûler une bougie parfumée ; derrière, un mode d’emploi pour profiter au mieux de la bougie ; et sur la languette, les logos des réseaux sociaux où La Belle Mèche est présente.

Ce Tabac Miellé riche et subtil est donc un coup de cœur qui me donne envie de découvrir d’autres bougies parfumées de la maison française. Chaï, Vanille Bourbon, Amande Gourmande, Acacia d’Afrique et Born in the 80s m’attirent particulièrement.

Connaissez-vous les bougies La Belle Mèche ? Quels sont vos parfums préférés ?

Publicités

#344 – Nos bougies terminées : on rachète ou pas ?

Nos articles se font plus rares mais ce n’est pas pour autant que nous ne brûlons plus de bougies parfumées, bien au contraire. Nous espérons que vous n’avez pas totalement déserté ce blog et que vous apprécierez une petite série de bougies terminées.

Clara

J’avais fait un maximum de vide avant de déménager à La Réunion et je ne suis donc partie qu’avec des bougies neuves ou presque, mais depuis que je suis installée ici, j’ai tout de même terminé quelques créations.

  • Vanilla Lime Sorbet de The Country Candle Company : la bougie vanille/citron vert simple et efficace. Une bonne diffusion, un parfum à la fois doux et acidulé (plus doux que la célèbre Vanilla Lime de Yankee Candle), un prix riquiqui en vente privée (6 euros les 35 heures) : je rachèterai à l’occasion sans hésiter.
  • Morello Cherry & Almond de The Country Candle Company : même marque et même constat positif. Cette bougie à la cerise est une alternative tout à fait convenable à la délicieuse Royal Cherries de Kringle Candle Company ; délicieuse certes, mais beaucoup plus chère.
  • Sweet Vanilla de PAPSTAR : voilà une bougie de supermarché, achetée en vacances pour dépanner. Et elle fait plutôt bien le job ! L’odeur n’est pas des plus travaillées mais elle diffuse hyper bien et toute ma maison embaumait la vanille lorsque je la faisais fondre. A racheter lorsqu’on n’a aucune bougie « haut de gamme » sous la main.
  • Praline et Noisette d’Alcante : je conservais cette mini-bougie précieusement depuis des années, la marque ayant mis la clé sous la porte (oui, je sais, il ne faut pas faire ça). Coup de chance, l’odeur ne s’est pas dénaturée J’ai eu beaucoup de plaisir à faire fondre cette bougie au parfum de nougat régressif mais la question du rachat ne se pose malheureusement pas.

Lucie

  • Paradise Spice de Yankee Candle : si vous nous suivez depuis le début de notre blog, vous le savez sûrement Paradise Spice est l’une de mes bougies préférées toutes marques confondues. J’ai craqué pour son odeur de banane épicée et chaleureuse que je n’ai retrouvée nul part ailleurs. La diffusion était en plus excellente. Si cette fragrance existait encore, je l’aurais évidemment rachetée. Je suis d’ailleurs bien triste que la marque l’ait arrêtée. Des bougies parfumées à la banane à me recommander ?
  • My Serenity de Yankee Candle : une création originale, relaxante et fraîche qui met en l’honneur l’ananas. Je l’ai beaucoup aimée. Je ne vais pas la racheter dans l’immédiat car j’ai envie de découvrir de nouvelles bougies.
  • Pumpkin Latte de Kringle Candle Company : Kringle Candle Company manie à merveilles les arômes de citrouille. Pumpkin Latte ne déroge pas à la règle. Réconfortante, crémeuse et épicée, c’est un allié pour les soirées d’automne. Je ne sais pas si cette bougie existe encore. Si c’est le cas, je pourrais tout à fait la recommander car elle m’a beaucoup plu.
  • Poudre de Riz des Bougies de Charroux : j’ai découvert cette marque artisanale française avec cette bougie aux effluves doux, poudrés et subtilement fleuris. C’est une bougie que j’ai exclusivement allumée dans ma chambre car l’odeur s’y prêtait bien. C’est une belle découverte. Je souhaite tester d’autres parfums de la marque mais j’y reviendrais probablement.
  • Tuscan Vineyard de Our Own Candle Company : son parfum m’évoque les bonbons aux raisins mais n’est pas pour autant chimique. Je suis contente d’avoir eu cette bougie dans ma collection. Je ne pense pas la racheter dans l’immédiat car c’est le type d’odeur dont je pourrais me lasser.
  • Pomegranate de Greenleaf : cette marque, peu connue en France, vaut le détour et mérite qu’on s’y attarde tout comme Pomegranate, une bougie sucrée et acidulée que j’ai beaucoup aimée. Si je passe commande sur ce site, cette bougie en fera à coup sûr partie.

Et vous, avez-vous fait du vide récemment ? Réussissez-vous à terminer plus de bougies que vous en achetez ?

 

#343 Revue – Caramel Macchiato de The Country Candle Company

Ah l’odeur du café le matin ! Un des plaisirs simples de la vie dont j’ai souvent cherché la retranscription en bougie parfumée, avec plus ou moins de succès.

Dans ma quête de la bougie au café parfaite, je me suis penchée sur Caramel Macchiato de The Country Candle Company, une de mes marques chouchoutes qui fait l’objet de nombreuses revues sur ce blog.

« Sucré et dense », nous annonce la marque sur l’étiquette à pois qui décore la boîte métallique de la bougie. Le caramel macchiato, une des boissons phare de Starbucks, est effectivement une gourmandise bien riche à base de café, de mousse de lait, de caramel, sans oublier l’inévitable chantilly.

Et cette bougie parfumée est dans cette veine : un café à l’américaine, aromatisé et sucré, loin des espressos serrés servis en Italie. Ici, l’amertume du café est largement compensée par la rondeur du caramel, un caramel épais et vanillé façon fudge. Le résultat est gourmand et réconfortant.

Rien à redire sur la diffusion de Caramel Macchiato de The Country Candle Company, impeccable comme celle de toutes ses consœurs dans la petite boîte métallique. J’en profite pour dire que ce format est un vrai coup de cœur : léger, solide, pratique à transporter, et bien odorant malgré sa taille relativement modeste.

Plus de revues de bougies parfumées au café :

♥ Cappuccino Truffle de Yankee Candle ♥ Café Noisette Vanille de Galaxie ParfuméeEspresso Bar de Bath & Body Works ♥ Irish Coffee d’Alcante ♥ Macaron Café de Quali-Art  ♥ Cappuccino de Quali-Art 

 


Aimez-vous l’odeur du café ? Quelles sont vos bougies au café préférées ?

#342 Revue – Zanzibar de The Country Candle Company

L’été touche à sa fin. Pour prolonger cette belle saison et avant de vous parler de senteurs automnales, je partage avec vous sur le blog l’une de mes dernières découvertes parfumées signée The Country Candle Company : Zanzibar.

Clara connaît bien cette marque anglaise. Elle m’en a souvent parlé en bien ainsi qu’à vous à travers plusieurs revues : Morello Cherry and Almond, Sweet Pea ou bien Vanilla Lime Sorbet –  en vous vantant sa qualité et ses parfums raffinés. J’ai eu envie à mon tour de la découvrir. Je me suis tournée naturellement vers l’une des senteurs qui me plaisaient le plus à froid : Zanzibar.

« Les zestes d’oranges sont enveloppés par des nuances d’ozone vertes alors que le lys éclot au coeur de la fragrance, où s’ajoutent des touches fraîches océaniques. Le fond est poudré avec l’ambre, les muscs, la noix de coco et la vanille sucrée. »

Outre le nom évoquant une destination paradisiaque que je rêverais de visiter, les effluves de ma bougie m’ont de suite séduite. Ses notes iodées et citronnées se marient parfaitement au fond rond et captivant de coco et vanille.  L’ensemble vivifiant et revigorant est agrémenté de sel de mer et  de bois flotté.

A chaud, l’air marin et les embruns dominent franchement. En fermant les yeux, on a aucun mal à s’imaginer au bord de la mer. Il faut attendre longtemps pour déceler un léger fond pétillant de citron. Le parfum est frais et agréable. Je regrette cependant de ne pas sentir les autres accords.

Zanzibar est typiquement une bougie d’ambiance que l’on peut laisser allumer plusieurs heures sans que le parfum nous agresse le nez. Il est bien perceptible tout en étant léger.

Ma première expérience avec les bougies The Country Candle Company est en demi teinte. Zanzibar est une fragrance qui me plaît beaucoup mais surtout éteinte car une fois allumée, bien que réaliste, l’odeur marine n’est pas très originale. Au moment où je rédige cette revue, j’ai fait une très bonne deuxième découverte chez The Country Candle Company dont je vous parlerai bientôt.

Quelles sont vos bougies préférées The Country Candle Company ? Avez-vous rangé vos bougies estivales dans vos placards ?

#341 Revue – Tahitian Tiaré Flower de Yankee Candle

Après avoir mis Hawaï à l’honneur sur le blog – grâce à la revue de la bougie Hawaiian Kukui de The Body Shop – cap sur une autre île du Pacifique : Tahiti.

Je vous parle aujourd’hui d’une bougie parfumée Yankee Candle : l’intrigante Tahitian Tiaré Flower.

Intrigante car elle fait partie des exclusivités américaines qui ont fait saliver de nombreuses bougies-addicts, avec son intitulé enchanteur, son étiquette qui invite au voyage polynésien et son prix exorbitant sur Internet (Amazon, je parle de toi).

Tahitian Tiaré Flower a fait quelques incursions sur le site Yankee britannique mais j’ai eu la chance de pouvoir la sentir en boutique à Paris chez Place-A, où elle était en plus soldée à -50%. C’était le dernier exemplaire, impossible de ne pas repartir avec ma grande jarre à 15€  sous le bras.

Mais tout d’abord, la question que vous vous posez (et que je me posais aussi avant de mettre le nez sur la précieuse) : est-ce que cette bougie sent le monoï ? Non.

Pas de coco et beaucoup moins d’exotisme dans cette bougie à la cire immaculée, désolée pour les fans.

La description de Yankee Candle : « La réminiscence des gardénias sucrés . . .  L’amour éclot dans le parfum hypnotisant de cette fleur blanche comme neige ».

Bien que classée parmi les florales de la maison américaine, Tahitian Tiaré Flower n’est pas une fleurie comme on l’imagine. Elle libère un parfum plus complexe, doux, chaleureux, féminin et sucré, et le gardénia ne me vient pas spontanément en tête. Il s’agit d’une senteur neutre qui peut plaire au plus grand nombre, comme Soft Blanket de la même marque. Ce côté passe-partout est une qualité comme un défaut, je trouve qu’elle manque de caractère et je l’aurais espérée plus sensuelle et envoûtante… Bref, plus comme le monoï.

J’avoue avoir du mal à comprendre l’engouement quasi unanime pour Tahitian Tiaré Flower qui n’est à mon nez qu’une énième bougie agréable mais pas exceptionnelle, d’autant plus qu’à chaud, mon nez détecte une légère odeur de cire.

Dans ma chambre, la diffusion est correcte et je la laisse y fondre pendant de longues heures. Pour des plus grandes pièces, elle risque de manquer de coffre.

Avez-vous craqué pour Tahitian Tiaré Flower ? Qu’en pensez-vous ?