#140 Revue – Egyptian Cotton de Shearer Candles

Aujourd’hui, je vous parle d’une bougie qui détone un peu dans ma bougithèque : Egyptian Cotton de Shearer Candles.

klyuch1

N’étant pas une amatrice de parfums fleuris (hormis l’odeur de violette, dont je suis dingue), j’ai craqué pour cette bougie décrite par la marque écossaise comme « un parfum floral doux et soyeux aux accords de jasmin et d’œillets, réchauffé par une touche de clou de girofle ».

Et pourquoi ça, me direz-vous ? Eh bien, j’ai été faible, je me suis laissée tenter par son nom, qui me transporte sur une felouque, le temps d’une croisière sur le Nil.

egyptiancottonshearercandle

A froid, Egyptian Cotton embaume la lessive et les fleurs. Je ne reconnais que le jasmin et les œillets sont, à mon nez, aux abonnés absents. Pas de trace non plus du clou de girofle que j’aime tant.

A chaud, l’odeur se fait plus acide et moins poudrée : j’ai l’impression de sentir un pot-pourri de pétales de fleurs. Au final, le parfum est clairement féminin et plutôt élégant mais il ne fait pas partie de ma famille de prédilection.

TESCA1004-Scarabee-Bleu-614x800

Côté diffusion, c’est léger, les arômes se fondent dans l’atmosphère et on les sent surtout lorsqu’on rentre à nouveau dans la pièce après plusieurs heures de combustion. Il s’agit d’un format 25h, idéal pour emporter avec soi en voyage, mais pas des plus puissants. Petit détail qui a son importance et  qui est commun à toutes les créations Shearer Candles : la cire fond très, très lentement. Alors oui, c’est chouette, on en a pour son argent, mais du coup, il faut laisser la bougie parfumée brûler 3 ou 4h à chaque fois sous peine de la voir creuser.

Connaissez-vous Egyptian Cotton ? Aimez-vous les bougies Shearer Candle ?

Clara

Publicités

8 réflexions sur “#140 Revue – Egyptian Cotton de Shearer Candles

  1. Je ne connais pas Egyptian Cotton, mais si je l’avais vu, je l’aurais probablement achetée.
    Les odeurs de propres, de linge frais, de lessive, sont des parfums que j’affectionnent beaucoup.
    Ils mettent d’ailleurs très souvent de la violette dans les ingrédients.
    Comme toi je ne suis pas fleurie mais les violettes de Synopsis et d’Alcante sont 2 incontournables pour moi.
    Des bisous Clara

    • Hummm un Violette/Coton ça doit être chouette, j’aimerais bien trouver une odeur de propre dans ce genre. Et depuis le temps que tu m’en parles, il va falloir que je teste Violette du Sentier 🙂

      Bisous Sofi

  2. 3/4 heures pour une si petite bougie c’est vraiment très étonnant !!! et forcément le parfum se répand moins… mais j’aime le jasmin ❤

  3. Pingback: #141 Revue – Sandalwood Vanilla de Yankee Candle : un (très) doux parfum d’évasion | Nos jolies bougies

  4. J’ai l’impression que les trois heures à faire brûler sont une constante pour ce format dans les grandes pièces. Mais je trouve qu’avec le temps elles sentent de plus en plus fort, arrivée à la moitié de la bougie on la perçoit plus rapidement (ou alors on connait bien la senteur et on la reconnait plus vite!). Superbe revue Clara qui donne vraiment envie de propre et de partir en vacances!!

    • Merci Flo !

      Je partage ton ressenti sur les Shearer Candles à ce format, plus on les brûle, plus la diffusion est bonne. Peut-être que le parfum est davantage concentré au cœur de la cire ?

  5. Pingback: #200 Nos bougies terminées cet hiver | Nos jolies bougies

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s