#166 Revue – Aurea de Quali-Art

Je vous dévoile, aujourd’hui, mes impressions sur un petit coeur de cire de chez Quali-Art, encore méconnu sur la blogosphère : Aurea.

La marque alsacienne nous précise seulement qu’il s’agit d’une bougie parfumée aux fruits du sureau. Vous, je ne sais pas, mais moi je ne connais ni le fruit ni l’odeur.

sureau-une-foto

Après quelques petites recherches sur internet, il apparait, que les fruits se caractérisent pas de jolies baies noires pourpres semblables à des mûres. Pour ce qui est de l’odeur, j’ai vu tout et son contraire. Certains sites qualifient l’odeur de fortement désagréable alors d’autres en revanche la décrivent comme une jolie senteur suave et sucrée.

Aurea est d’abord une fragrance féminine et délicate composée des notes poudrées et fleuries. Plus étonnant, la cire nous renvoie directement en enfance grâce à son fond parfumé au bubble gum, très régressif.

A chaud, pas de surprise, la cire développe cette même odeur de malabar enfantine et sucrée. Les effluves sont bien présents et nous plongent dans un univers rose bonbon et girly.

C’est un parfum agréable et original mais qui, selon moi, peut vite devenir entêtant compte tenu des ses notes florales. Je vous conseille quand même de l’essayer.

aurea quali-art

Connaissez vous Aurea ?

Lucie

Publicités

12 réflexions sur “#166 Revue – Aurea de Quali-Art

  1. Intéressant de te tourner vers cette cire sur laquelle mon attention ne s’était pas arrêtée. Dans quelle taille de pièce utilises-tu ces petits coeurs? La diffusion est visiblement correcte pour cette senteur. Combien de temps a duré ce coeur? Merci Lucie pour cet avis!!

    • Ahaha, quel dilemme ! Dans tous les cas, si tu passes commande sur leur site, sois curieuse et ajoute cette cire à ton panier. A moins de deux euros, tu ne prends pas un gros risque 😉

  2. Je ne connais pas cette bougie, mais je connais bien le sureau.
    Toute ferme d’autrefois avait son sureau dans un coin du jardin près d’un muret.
    Ca pousse n’importe où.
    Vers Mai/juin, le sureau a de très grandes fleurs en forme d’ombelles qui ont des propriétés médicinales, et dont on fait des sirops, des confitures et des beignets ( surtout en Alsace)
    L’odeur est un peu acide, comme astringente , et il faut qu’il fasse très chaud pour que le parfum s’arrondisse et devienne agréable.
    Les fruits n’ont pas d’odeur!!!, il faut toujours les cuire avant de les manger
    et à ce moment là, les fruits dégagent une odeur de myrtilles.
    A l’époque romaine, on en faisait de la teinture pour cheveux.
    Chez moi, les fruits du sureau fait le bonheur des oiseaux.
    C’est une odeur qu’il faut absolument mélanger à autre chose,
    sauf si l’ on n’aime que les odeurs naturelles.
    Candelista

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s