#183 Revue en duo – Délice de Quali-Art

Aujourd’hui comme chaque semaine sur ce blog, nous vous présentons une revue parfumée. Mais pour changer, nous avons décidé de confronter nos impressions sur une même création : Délice de Quali-Art. Nous avons rédigé nos impressions sur cette bougie parfumée, que nous possédons toutes les deux au format cœur de cire, sans nous concerter, comme nous l’avions fait pour Apple Chutney de Kringle Candle Company.

Description de la marque : « Bougie parfumée aux notes de chocolat, noisette, avec une pointe de menthe »

delicequaliart

Odeur à froid
  • Clara : Dès que j’entre-ouvre  le sachet de plastique dans laquelle est emballée la cire, la fraîcheur de la menthe me monte au nez. Mais elle n’est pas venue  seule, elle est adoucie par une odeur de crème pralinée.
  • Lucie : Délice est, à mon nez, une belle et fidèle représentation de la glace menthe-chocolat, que j’aime tant. C’est une fragrance qui mêle à la fois la fraîcheur et la puissance de la menthe à la gourmandise et la finesse du chocolat noir, plus discret. Je ne perçois, en revanche pas, la noisette promise par la marque alsacienne.

Odeur à chaud

  • Clara : En brûlant, l’équilibre se fait davantage entre gourmandise et fraîcheur. Malheureusement, la noisette s’estompe à mon nez et il ne reste qu’un fond doux et sucré dans laquelle la menthe a été délayée. L’odeur est indéfinissable : il s’agit du chocolat mais ça pourrait tout aussi bien être de la vanille.
  • Lucie : En fondant, le parfum qui se dégage de la cire, se complexifie. Je ne retrouve plus l’association classique menthe / chocolat. La menthe, toujours très présente, presque poivrée n’est plus accompagnée par du chocolat mais par des fèves de cacao. Le fond est boisé et rond. Aussi bizarre que cela puisse paraître, la senteur me fait énormément penser à Tonka Sublime, les accords mentholés en plus.

delicequaliart2

Diffusion

  • Clara : C’est là où le bât blesse. Délice est une des cires à la diffusion la plus mauvaise que j’aie testée. Alors qu’à froid, elle laissait présager une gourmandise bien présente – son odeur n’ayant rien de fade – elle ne libère qu’un très léger souffle mentholé. Est-ce la faute au format ? Le cœur est-il trop petit pour lui rendre justice ? A moins que le problème vienne spécifiquement de cette fragrance ?
  • Lucie : Bien que l’odeur soit en elle même puissante, la capacité de diffusion est très réduite. Il faut avoir le nez sur le brûleur pour sentir ses arômes. Pour pouvoir profiter pleinement de ses effluves, il faudrait selon moi plusieurs coeurs de cire.

Impressions générales

  •  Clara : Prometteuse à froid, Délice m’a laissée sur ma faim. Je n’ai pas encore trouvé ma bougie parfaite menthe/chocolat et la noisette, qui est peu présente dans le monde de la bougie parfumée et lui donnait une petite note originale, se fait désirer. Dommage !
  • Lucie : Je suis surprise par cette cire, qui n’a rien d’une gourmande comme son nom pourrait le laisser penser. Elle est délicate (voire trop) et recherchée. Pour celles et ceux qui apprécient Tonka Sublime, il s’agit d’une belle alternative tant sur le parfum que sur sa faible diffusion.

mint-chocolate-chip-pie_thumb

 

Cette fois-ci, nos avis divergent quant à la perception de la noisette à froid et aux similitudes avec Tonka Sublime, que Lucie est la seule à posséder. Nous accordons nos violons sur la faible diffusion, surprenante pour une telle fragrance : Quali-Art aurait-elle décidé de revoir à la baisse la concentration de parfum de ses cires ?

Connaissez-vous Délice de Quali-Art ? Qu’en avez-vous pensé ? Une favorite à conseiller dans la catégorie menthe/chocolat ?

Lucie et Clara

Publicités

15 réflexions sur “#183 Revue en duo – Délice de Quali-Art

  1. Il existe beaucoup de bougies Menthe/choco dans toutes les marques, et connaissant les parfums Quali, je ne me serais pas tournée vers cette marque pour cette senteur.
    Il est vrai que la noisette est un petit plus original, mais si elle est inexistante….. 😒
    En tout cas, j’aime beaucoup vos ressentis à distance, c’est très intéressant !
    Merci les filles.
    Des bisous 😘😘

    • Merci Sofi pour ton gentil commentaire.
      La noisette nous a fait craquer mais malheureusement, elle n’est pas la star de cette création (qui reste d’ailleurs sympathique à froid). Dommage pour la diffusion !

  2. Merci les soeurs pour cet article à quatre mains, le concept me plaît beaucoup, et c’est toujours sympa de confronter ses impressions. Par contre, ce n’est pas le type de senteurs vers lequel je pourrais me tourner! Merci pour votre retour!

  3. cool cet article.
    moi quali art me laisse souvent sur ma faim.. diffusion pas extraordinaire, durée de vie très limitée dans un bruleur pétale (peut etre trop chaud).
    j’ai essayé chocolat chaud récemment, qui ne m’a pas fait sauter au plafond. diffusion correcte dans une chambre mais pas plus !
    je suis également une fan des parfums menthe chocolat et j’essaie de tous les essayer quand je peux. je vous conseille la menthe chocolat de galaxie parfumée qui est vraiment super ! à faire fondre dans une boite alu pour ne pas violenter la cire ! mais pour moi la plus aboutie est celle de scentsy sur bruleur electrique : peppermint dreams, elle est si fraiche ! avec un joli chocolat pour arrondir. divine. je me tourne de plus en plus vers cette marque.
    celle de chez bbw est un peu trop sucrée mais agréable et supra gourmande. et je viens de recevoir celle de salt city (à tester prochainement)

    • Je trouve au contraire la durée de vie de leurs cire plutôt bonne mais j’avoue être moins séduite qu’avant par leurs créations. C’est dommage car ils ont beaucoup de choix.
      Merci pour toutes ces senteurs que tu nous conseilles. N’ayant pas de brûleur électrique, je me tournerai plus vers celle de Galaxie Parfumée.
      Bisous

  4. Très belle association chocolat, noisette mais je me demande ce que cela donne avec la menthe!! en tout cas c’est une mélange entre fraîcheur et gourmandise.

  5. Pingback: #207 Revue – Amande Amère de Quali-Art | Nos jolies bougies

  6. Pingback: #217 Revue en duo – Spiced Pineapple Samba de Bath & Body Works | Nos jolies bougies

  7. Pingback: #247 Revue en duo – Pavot de nuit précieux d’Alcante | Nos jolies bougies

  8. Pingback: #273 Revue en duo – Perles d’Encens d’Alcante | Nos jolies bougies

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s