#267 Revue – Lampe Berger : Miss Violette

Aujourd’hui, j’inaugure une nouvelle rubrique sur le blog en faisant des infidélités aux bougies parfumées au profit de ma lampe Berger ! Et c’est du parfum Miss Violette dont je vais vous parler.

missviolettelampeberger

La lampe Berger, qu’est-ce que c’est ? Un autre moyen de parfumer son intérieur.

« Grâce à son brûleur exclusif breveté la lampe Berger purifie et parfume l’air intérieur comme aucun autre système. En effet, la diffusion par catalyse détruit véritablement les molécules des odeurs indésirables. Le parfumage de la pièce est ainsi rapide, homogène et durable même lorsque le volume de celle-ci est important », peut-on lire sur le site officiel de la marque française créée en 1898.

Concrètement, il suffit de remplir sa lampe de solution parfumée, d’allumer la mèche, de l’éteindre au bout de deux minutes et de laisser la chaleur accumulée dans la céramique répandre l’odeur dans la pièce. L’avantage de la Lampe Berger par rapport à une bougie parfumée, c’est que la diffusion est instantanée. Son utilisation ne présente aucun risque pour la santé.

De plus, les lampes sont de véritables objets de décoration, il en existe dans tous les styles et certaines sont même des pièces de collection (qui coûtent un bras).

missviolettelampeberger2

Mais laissez-moi vous parler du parfum Miss Violette, pour lequel j’ai eu un coup de cœur en boutique.

Voilà ce que nous en dit la marque : « Une senteur féminine alliant pétales de roses et poudre de violette sublimées par la gourmandise d’une pointe fruitée de framboise vanillée. La réminiscence des rouges à lèvres luxueux subtilement irisés. »

A mon nez, il s’agit d’un mélange de violette et de framboise sucrée, très girly. Je ne reconnais pas l’odeur des bâtons de rouges à lèvres, que je trouve généralement un peu vieillotte. Il ne s’agit pas ici d’une fleurie « mamie », ni trop lourde ; c’est au contraire une senteur pleine de peps, régressive sans être cheap, un cocon de gourmandise, de féminité et de légèreté.

Il est vrai qu’avec ma passion dévorante pour les bougies parfumées – dont je possède une jolie collection – j’avais un peu délaissé ma Lampe Berger, mais cette création fait partie de celles qui me donnent envie de la rallumer, quand je veux parfumer instantanément mon logement sans avoir à me préoccuper d’une flamme.

SOUS-MENU-GAMME-Lampe-LB

La liste des autres parfums Lampe Berger qui m’attirent est bien fournie : je me laisserais bien tenter par Caresse de Coton, Fleur d’Oranger, Etoile d’Orient, Gourmandises de Provence, mais aussi Audace Poivrée, Voluptueuse Venise, Plaisirs Sucrés d’Istanbul, ou encore Délicieuse Cerise.

♥ Tous les parfums Lampe Berger ♥

Possédez-vous une Lampe Berger ? Quels sont vos parfums préférés ? Sinon, êtes-vous tentés ? Seriez-vous  intéressés par d’autres revues sur des parfums Lampe Berger ?

Clara

clicfacebook

Publicités

7 réflexions sur “#267 Revue – Lampe Berger : Miss Violette

  1. Enfin une revue sur d’autres moyens de diffusion !
    Bravo Clara !!!
    Je possède également une lampe Berger, et mon tout 1er achat il y a plus de 10 ans avait été de l’anti-moustique 😂
    Étant une fan de violette, je me la prendrais lors d’un réassort.
    J’aurais bien aimé voir ta lampe (par curiosité )
    Bisous et bonne semaine

    • Coucou Sofi,

      Je n’ai pas posté de photo de ma lampe car étant rouge, elle n’allait pas avec ma mise en scène mauve ^^

      Mais je te la poste sur Facebook, promis 🙂

      Bisous et bonne semaine à toi aussi !

  2. Bonjour.
    Les lampes BERGER sont de très jolis objets, très pratiques
    ( j’avais fait un article là dessus sur mon blog, l’an dernier)
    mais comme nul n’est parfait, il y a polémique sur la dangerosité de la combustion.
    Le  » parfum » acheté dans des flaconnages malheureusement très moches, il faut bien le dire,
    est de l’alcool isopropylique, qui lors de la combustion rejeterait du benzène,
    hydrocarbure cancérigène.
    a coté de ça, les lampes Berger ont longtemps été utilisées pour assainir l’air…
    Moi , j’en retiens qu’il n’y a aucune combustion sans conséquence négative
    sur son environnement proche, mais est ce vraiment dangereux?
    C’est très sympa de diversifier les articles sur les modes de diffusion des parfums.
    Candelista

    • Merci pour ces précisions Candelista, j’avais lu des choses à propos de cet ingrédient en préparant mon article mais comme je n’avais pas creusé le sujet et que j’avais lu à plusieurs reprises que c’était inoffensif, je ne me suis pas embarquée dans la polémique.

      Bon week-end 🙂

  3. Pingback: #286 Revue – Violette du Sentier d’Alcante | Nos jolies bougies

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s