#318 Revue – Cognac de Parks London

En ces journées particulièrement froides, les bougies parfumées ont le pouvoir de réchauffer l’atmosphère. Et quoi de mieux qu’une bougie nommée Cognac pour faire monter la température ?

C’est Cognac de Parks London, issue de la gamme « Aromathérapie » de la marque anglaise, qui s’invite aujourd’hui sur le blog.

Bon à savoir avant tout : cette bougie ne sent officiellement pas le cognac, mais la bergamote, la fleur d’oranger et l’ambre – trois notes qui, dans l’esprit de Parks London, rappellent l’eau-de-vie charentaise.

cognacparkslondon

Et voici la description plus détaillée (et totalement différente !) :

« Harmonieux et moelleux, ce mélange d’arômes profonds et complexes évoque les abricots séchés par le soleil, les poires, et fleurs de vigne dans la cire la plus pure. »

Chaleureux et  complexe sont les adjectifs que j’utiliserais spontanément pour décrire l’énigmatique Cognac. Ni masculin, ni féminin, le parfum est riche et raffiné, digne des senteurs conçues par les nez en parfumerie. Je reconnais la bergamote acidulée, enveloppée par l’ambre subtilement caramélisé. L’ensemble me rappelle les fragrances à base de feuilles de tabac, à la fois fraîches et suaves.

Cognac diffère des bougies gourmandes, cocooning ou exotiques qui composent l’essentiel de ma bougithèque. Je l’imagine très bien allumée dans un bureau aux boiseries anciennes avec des stores baissés et un gros fauteuil en cuir moelleux ; ce genre d’ambiance feutrée intemporelle.

cognacparkslondon2

La diffusion est un peu light à mon goût ; je la pose donc près de moi quand je la fais fondre. Cette bougie existe en 4 mèches et elle doit être parfaite ainsi.

Connaissez-vous Cognac de Parks London ? Vous tente-t-elle ?

clara

clicfacebook

 

Publicités

2 réflexions sur “#318 Revue – Cognac de Parks London

  1. Effectivement je la possède en 4 mèches et sa diffusion est parfaite ! Elle est plus soft que l’orange, mais plus imposante, je ne l’aurais pas supportée.
    Les 3 et 4 mèches chez Parks sont exceptionnelles en terme de diffusion.
    Certaines anciennes, ont cependant énormément de mal à se consumer.
    Elles sont tellement longues à finir, que je ne pense pas en racheter de si tôt !
    Bises très ensoleillées pour ce 6/12 Clara 😘😘

    • Un peu comme les grandes jarres Yankee, il faut bien choisir son parfum 😀
      Les grandes jarres Our Own Candle Company descendent encore plus lentement d’ailleurs, heureusement que je suis ravie de ma sélection.

      Pour la puissance, Cognac doit être géniale en 4 mèches mais ma Thaï Spa que je possède aussi en 45h, je ne la supporterais si elle était 4 fois plus forte.

      Bisous frais et toujours ensoleillés (mais pollués à Paris ahah)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s