#299 Revue – 7 bougies au miel au banc d’essai

Le miel : voilà une odeur qui nous attire systématiquement et qui se décline en des variations très différentes, qu’elles soient gourmandes ou encaustiques, douces ou corsées.

Nous vous proposons donc un petit tour d’horizon des différentes bougies parfumées au miel que nous avons pu tester, aimer et approuver, afin d’aider les bougies-addicts à faire leur choix parmi ce qu’on pourrait appeler les Cinquante Nuances de Miel.

  • La plus puissante : Miel des Collines d’Alcante est la plus puissante, celle qui possède le plus de caractère. Il s’agit d’un beau miel authentique, fleuri et corsé, plébiscité par tous les amoureux de ce parfum.
  • La plus encaustique : Miel Blond d’Acacia d’Alcante nous offre un parfum riche et authentique de miel rappelant la cire utilisée pour nourrir les parquets et les meubles en bois. La fragrance se compose de notes miellées alliées à la noblesse du bois. Au fur et à mesure la senteur évolue en un nectar fruité et miellé.

mielblonddacaciaalcante

  • La plus fleurie : Douceur de Miel de Bougie Créa, qui sent le miel opaque, fleuri et subtil.
  • La plus purifiante : Miel et purifiant ? En voilà une drôle d’idée ! Sauf quand le nectar sucré est associé à l’eucalyptus, comme dans la superbe Eucalyptus et Miel de Montagne de Front Porch. Un mariage qui débouche le nez et éveille les sens.
  • La plus gourmande : Si vous cherchez une bougie au miel riche en calories olfactives, c’est Délice Oriental de Quali-Art qu’il vous faut. Cette petite bombe gourmande évoque les pâtisseries orientales qui dégoulinent de miel, bien riches et sucrées.

deliceorientalqualiart2

  • La plus réconfortante : J’ai nommé Baby Powder de Our Own Candle Company. Ce n’est pas évident vu son nom, mais cette bougie sent bel et bien le miel, version encaustique, poudré et musqué. Une senteur doudou, chaleureuse et puissante.
  • La plus abstraite : C’est un best-seller Yankee Candle qui tient le rôle de la bougie au miel qui ne sent pas le miel : Honey and Spice. Elle est en revanche parfaite si vous aimez l’odeur du parfum Angel de Thierry Mugler.

Yellow honey

Nous espérons que ce comparatif, non-exhaustif, vous sera utile.

Plus de bancs d’essai :

 ♥ 5 bougies à la myrtille5 bougies à la figue3 bougies à la madeleine

Aimez-vous les bougies au miel ? Quelles sont vos favorites ?

Lucie et Clara

clicfacebook

#286 Revue – Violette du Sentier d’Alcante

Comme vous le savez déjà si vous êtes un fidèle lecteur – et comme vous allez le savoir très bientôt dans le cas contraire ! – j’adore la violette. Son odeur évidemment, mais aussi son goût en pâtisserie, en confiseries ou en glaces.

Alors quand Sophie (qui fait pour le coup partie de nos plus fidèles lectrices) m’a assuré que la Violette du Sentier d’Alcante était une des bougies à la violette les plus réussies qu’elle ait pu sentir, je n’ai pas hésité.

violettdusentieralcante

Ni une, ni deux, elle atterrissait dans mon panier, au format cire puisque la marque provençale ne propose malheureusement plus de bougies.

C’est la première fois que je testais une violette brute, n’ayant jusque là fait brûler que des violettes enrobées de sucre, et Madame a du caractère ! C’est une violette racée, puissante, presque liquoreuse qui se révèle quand je coupe en deux un des lingots d’une jolie couleur mauve lavande pour le déposer dans mon brûleur.

violettedusentieralcante3

Le parfum se répand très vite dans la pièce et c’est celui d’une violette intense, féminine et élégante.

Pas de surprise, pas de fioritures : Alcante a représenté la violette comme une essence pure et absolue, très concentrée. Il faut évidemment aimer cette fleur pour apprécier cette cire parfumée qui n’en est pas une version régressive.

Un bémol : j’ai remarqué que souvent, en n’utilisant qu’un seul carré de cire Alcante dans un brûleur à bougie chauffe-plat, la cire se met à fumer. Est-ce que le format est trop petit ? Est-ce une question de composition, de proportions ? J’ai l’impression que la cire surchauffe, d’autant plus qu’elle perd rapidement son arôme. Au bout de deux flambées, le carré pourtant si puissant au départ ne sent plus rien.

violettedusentieralcante2

Mes autres revues à la violette :

Bonbon Violette de Quali-Art ♥ Bonbon à la violette de La Pretty Wax ♥ Miss Violette de Lampe Berger ♥

Que pensez-vous de Violette du Sentier ? Quelle bougie à la violette me conseilleriez-vous ?

Clara

clicfacebook

#278 Nos bougies terminées : on rachète ou pas ?

Alors que nous avons commencé depuis un bon moment à brûler nos bougies parfumées aux senteurs printanières, nous vous proposons de faire le bilan des bougies que nous avons terminées récemment.

Alors, coup de cœur ou déception ? Rachètera, rachètera pas ?

bougiesterminees

Clara :

  • Chocolate Bunnies de Yankee Candle : J’ai aimé faire fondre cette bougie à la diffusion impeccable, qui était en plus ma toute première jarre Yankee Candle. Je ne la rachèterai cependant pas, même si je parvenais à me la procurer (il s’agit d’une ancienne édition limitée toujours trouvable sur eBay et Amazon) car je lui préfère d’autres odeurs de chocolat et 150 heures, c’est long !
  • Chocolat chaud de Quali-Art : Ce qui m’amène à parler de cette création, un vrai coup de cœur chocolaté, bien qu’elle ne sente pas le chocolat à proprement parler mais plutôt une boisson au cacao chaude et laiteuse avec une pointe de caramel. Ultra gourmande sans m’écœurer, je la mettrai forcément dans mon panier si je recommandais chez Quali-Art, même si la mèche s’est noyée dans la cire sur son dernier quart, ce qui m’a obligée à la transformer en tartelette.
  • Au coin du feu des Lumières du Temps : J’ai gagné cette bougie sur le blog d’Agnès Brumes et Senteurs. Si je ne me serais spontanément pas tournée vers elle, j’ai apprécié davantage sa subtile odeur de chalet à chaque flambée. L’hiver, j’ai tendance à privilégier les gourmandes épicées et les senteurs cocooning, je ne pense donc pas me la reprendre mais j’ai passé de bons moments en sa compagnie.
  • Vanille des îles d’Alcante : J’ai beaucoup aimé cette vanille délicate, plus fleurie que gourmande, et finalement originale parmi les centaines de bougies parfumées à la vanille pâtissière. La diffusion était étonnamment bonne au format mini-bougie et si Alcante cessait de se concentrer sur les cires pour refaire des bougies, je la reprendrai avec plaisir.
  • Coconut Macaroon de Kringle Candle Company : Pas de coup de cœur pour ce prétendu rocher coco qui était certes gourmand, mais qui possédait une arrière-note chimique qui lui fait perdre des points à mon nez. Une des rares senteurs Kringle Candle Company que je n’ai pas adorée et dont ma bougithèque se passera très bien à l’avenir.
  • Dragée impériale d’Alcante : Achetée en recharge 50 heures après l’avoir testée et adorée en mini-bougie, je l’ai fait durer, sachant qu’Alcante ne commercialise plus de bougies. Délicate, douce, sucrée et réconfortante, je rêve de pouvoir me la reprendre en bougie et serai frustrée de ne l’avoir qu’en cire. Je patiente donc, en croisant les doigts.
  • Fleur de Coton d’Alcante : Ce coton-là ne sent pas la lessive, il est rond, tout doux et sucré et je l’aime vraiment beaucoup. Alors comme pour mes deux autres Alcante terminées, j’espère une version bougie pour combler mes narines.

 

bougies terminées mai 1

Lucie :

  • Black Plum Blossom de Yankee Candle : Si vous avez lu ma revue, vous n’êtes pas sans savoir que cette senteur a été un véritable coup de coeur pour moi. J’ai beaucoup aimé le mariage de notes sucrées, florales et fruitées. Malgré le petit format, j’ai trouvé sa diffusion tout à fait correcte. C’était la bougie qui était posée sur mon chevet. Je pourrais tout à fait être amenée à la racheter.
  • Golden Fig de Shearer Candles : Les bougies à la figue me plaisent en général beaucoup. Celle ci n’a pas fait exception. Différente de celles que j’ai pu tester, elle s’est démarquée par ses notes masculines. La senteur était travaillée et raffinée. Je l’ai appréciée. Pour autant, je ne la rachèterai pas car sa diffusion était trop légère, malgré le format.
  • Lemon Meringue de Home Inspiration by Yankee Candle : Achetée il y a seulement quelques mois, je l’ai très vite terminée. Une raison ? Les deux mèches et son fond chimique et plastique me dérangeait. C’est dommage car le parfum de citron pâtissier était plutôt réussi et la diffusion bonne. Je ne rachèterai donc pas cette bougie ni aucune autre de cette gamme. Si vous avez des bougies parfumées au gâteau citron à me conseiller, je suis preneuse.
  • Sweet Garden de Zara Home : Je ne vous ai jamais parlé de cette bougie. C’est un cadeau que l’on m’a fait. Lorsque je l’ai sentie pour la première fois j’ai eu très peur car c’est une fleurie pure. Il s’agit d’un bouquet de fleurs blanches, de gardenia. En l’allumant, même si les notes restent très florales, des accords solaires se développent et magnifient la fragrance. Je l’apprécie plus à chaud. La diffusion est bonne. En revanche, la mèche était complètement décentrée. J’ai dû faire quelques petites manipulations pour que la cire brûle uniformément. Les bougies Zara m’ont l’air de bonne qualité mais ce n’est pas un parfum que j’achèterai.
  • Antibactérien Spring Poppies and Picnics de Bath and Body Works : Je suis fan des antibactériens de cette marque. Son petit format est idéal à glisser dans son sac à main. Les parfums sont en plus réussis et restent sur la peau. Je ne compte même plus les compliments que j’ai eus sur ces petits produits. Concernant cette odeur, c’était un mélange de notes florales, sucrées et de fraises. Elle était très agréable mais il y a tellement de choix que je ne rachèterai pas cette senteur. Je finis en ce moment un petit flacon au sirop d’érable.

bougies terminées mai 2

Et vous, quelles sont les bougies que vous avez récemment terminées ? 

Lucie et Clara

 

clicfacebook

#276 Revue – Aloe Vera d’Alcante

Il y a de simples noms dont la sonorité renferme des promesses délicieuses. A mes oreilles, aloe vera en fait partie. J’adore la mélodie de ce mot, que j’associe au réconfort, à la fraîcheur, à la nature et au bien-être.

J’adore aussi la marque de bougies et cires parfumées provençale Alcante, je ne pouvais donc qu’être curieuse de voir ce que donnait leur Aloe Vera.

aloeveraalcante

J’ai opté pour des lingots de cire, qu’Alcante vend emballés dans du papier de soie bleu turquoise. Allez savoir pourquoi, j’imaginais une cire d’une couleur vert d’eau, les carrés sont en réalité blanc cassé.

Et l’odeur ? La plante méditerranéenne aux vertus réparatrices et hydratantes possède un parfum neutre et délicat. Alcante l’a retranscrit en une senteur douce, à la fois végétale et aquatique. Elle s’appelle Aloe Vera mais elle aurait pu être Nénuphar ou Lotus, pour ce que ces plantes évoquent.

aloeveraalcante2

A chaud, le parfum est très léger, il se fait aisément oublier. Un peu trop. J’ai dû rajouter un deuxième carré de cire, ce que je fais très rarement avec Alcante, dont les lingots sont généralement très puissants. L’odeur qui émane de mon brûleur est celle d’une crème hydratante subtilement parfumée, qui me rappelle les cosmétiques Yves Rocher. Une odeur de propre, sage et sans fausse note.

Parfum discret et diffusion light : Aloe Vera d’Alcante manque de caractère à mon nez. Je sais que beaucoup l’adorent mais ce création me laisse de marbre. De la même marque et dans cette gamme d’odeurs qui évoquent l’atmosphère relaxante d’un spa, je lui préfère – et de très loin – l’envoûtante Bois des Senteurs. Fraîche et onctueuse, Cactus & Sea Salt de Front Porch est également plus réussie à mon nez.

aloe-vera-1

Que pensez-vous d’Aloe Vera d’Alcante si vous la connaissez ? Je suis curieuse de lire vos impressions !

Clara

clicfacebook

#273 Revue en duo – Perles d’Encens d’Alcante

Les revues en duo sont de retour sur le blog ! Le principe : une seule bougie (ou cire) parfumée, deux avis indépendants. Aujourd’hui, nous confrontons nos nez à Perles d’Encens d’Alcante.

Nous avons testé un carré de cire orange chacune et couché nos impressions sur le papier, ou plutôt sur le clavier, sans nous concerter. Qu’avons-nous pensé de Perles d’Encens ?

perledencensalcante2

Odeur à froid

  • Lucie : Si je n’avais pas suivi les conseils de Sophie, je n’aurais probablement jamais commandé cette cire parfumée. Ces odeurs sont pour moi généralement trop capiteuses voire même étouffantes. Je ne suis d’ailleurs pas adepte de ce rituel. Alcante semble avoir bien dosé les différents arômes. Cette cire révèle un parfum rond et doux d’encens sur un fond poudré. C’est une fragrance agréable, allégée par des accords frais et légèrement fleuris.
  • Clara : Je retrouve les notes chaudes et poudrées de l’encens, mais sans le côté piquant et cendré que lui reprochent souvent ses détracteurs. Alcante en a fait un parfum doux, arrondi par un fond baumé, qui ne manque cependant pas de caractère. Comme souvent chez la marque provençale, le résultat est subtil, digne de l’art de la parfumerie.

Odeur à chaud

  • Lucie : En fondant, la cire diffuse une odeur différente. La fragrance douce et enveloppante laisse place à un parfum résineux et boisé. Je retrouve davantage l’odeur d’encens telle que je la connais, camphrée et un brin poussiéreuse. Elle m’évoque le patchouli.
  • Clara : Je trouve cette Perles d’Encens un peu plus corsée à chaud, sans être capiteuse comme dans les temples en Asie, où des dizaines de bâtonnets se consument jusqu’à en devenir entêtants pour les novices. Le parfum poudré et boisé de cette cire me semble à la fois chaleureux et mystérieux, très bien équilibré.

perledecensalcante

Diffusion

  • Lucie : En quelques minutes, les premiers effluves apparaissent déjà. Il ne faut que peu de temps pour que le parfum embaume toute la pièce.
  • Clara : La propagation du parfum est immédiate. Quelques secondes seulement après avoir posé la cire dans mon brûleur et allumé la mèche de la bougie chauffe-plat, la senteur se répand dans la pièce. L’odeur n’est pas ultra forte – contrairement à d’autres créations de la marque qui déboîtent au format cire – mais elle est bien présente et s’insinue dans chaque recoin.

Impressions Générales

  • Lucie : Le produit est de qualité. Le parfum est travaillé, authentique et la diffusion, comme avec toutes les cires Alcante, excellente. Les notes à froid m’avaient presque fait aimer l’encens. Malheureusement, le parfum à chaud est trop prenant à mon goût. Je ne suis pas séduite mais je suis certaine qu’elle fera le bonheur de beaucoup de bougies-addicts.
  • Clara : Alcante me déçoit très, très, rarement. Une fois de plus, la marque artisanale a réussi à recréer une odeur bien connue, en lui ajoutant un petit quelque chose en plus. L’encens est reconnaissable mais il possède une tonalité élégante et féminine, qui me fait penser à un intérieur richement décoré, tapissé de soieries et de coussins moelleux.

P1000906_d7e828ec-87f0-440c-b0cb-140ec525245c

Plus de revues en duo :

♥ Spiced Pineapple Samba de Bath & Body Works ♥ Pavot de Nuit Précieux d’Alcante ♥ Délice de Quali-Art ♥ Apple Chutney de Kringle Candle Company ♥

Connaissez-vous Perles d’Encens d’Alcante ? Qu’en pensez-vous ? Aimez-vous faire brûler des encens chez vous ?

Lucie et Clara

clicfacebook