#341 Revue – Tahitian Tiaré Flower de Yankee Candle

Après avoir mis Hawaï à l’honneur sur le blog – grâce à la revue de la bougie Hawaiian Kukui de The Body Shop – cap sur une autre île du Pacifique : Tahiti.

Je vous parle aujourd’hui d’une bougie parfumée Yankee Candle : l’intrigante Tahitian Tiaré Flower.

Intrigante car elle fait partie des exclusivités américaines qui ont fait saliver de nombreuses bougies-addicts, avec son intitulé enchanteur, son étiquette qui invite au voyage polynésien et son prix exorbitant sur Internet (Amazon, je parle de toi).

Tahitian Tiaré Flower a fait quelques incursions sur le site Yankee britannique mais j’ai eu la chance de pouvoir la sentir en boutique à Paris chez Place-A, où elle était en plus soldée à -50%. C’était le dernier exemplaire, impossible de ne pas repartir avec ma grande jarre à 15€  sous le bras.

Mais tout d’abord, la question que vous vous posez (et que je me posais aussi avant de mettre le nez sur la précieuse) : est-ce que cette bougie sent le monoï ? Non.

Pas de coco et beaucoup moins d’exotisme dans cette bougie à la cire immaculée, désolée pour les fans.

La description de Yankee Candle : « La réminiscence des gardénias sucrés . . .  L’amour éclot dans le parfum hypnotisant de cette fleur blanche comme neige ».

Bien que classée parmi les florales de la maison américaine, Tahitian Tiaré Flower n’est pas une fleurie comme on l’imagine. Elle libère un parfum plus complexe, doux, chaleureux, féminin et sucré, et le gardénia ne me vient pas spontanément en tête. Il s’agit d’une senteur neutre qui peut plaire au plus grand nombre, comme Soft Blanket de la même marque. Ce côté passe-partout est une qualité comme un défaut, je trouve qu’elle manque de caractère et je l’aurais espérée plus sensuelle et envoûtante… Bref, plus comme le monoï.

J’avoue avoir du mal à comprendre l’engouement quasi unanime pour Tahitian Tiaré Flower qui n’est à mon nez qu’une énième bougie agréable mais pas exceptionnelle, d’autant plus qu’à chaud, mon nez détecte une légère odeur de cire.

Dans ma chambre, la diffusion est correcte et je la laisse y fondre pendant de longues heures. Pour des plus grandes pièces, elle risque de manquer de coffre.

Avez-vous craqué pour Tahitian Tiaré Flower ? Qu’en pensez-vous ?

Publicités

#336 Revue – Orchidée de Madagascar de Yankee Candle

Aujourd’hui, je vous parle de Madagascan Orchid, alias Orchidée de Madagascar de Yankee Candle, une bougie que je n’ai pas achetée.

C’est notre père, ce surprenant bougie-addict, qui a craqué pour cette grande jarre lors d’un passage à la jardinerie Villaverde. J’ai donc sauté sur l’occasion de mettre le nez dessus, alors qu’elle était totalement passée sous mon radar.

Mais d’abord, que nous en dit l’incontournable marque américaine ? « Intense et intrigante… Le parfum exotique de cette orchidée rare a une allure irrésistible ».

A froid, la bougie délivre une odeur suave et chaleureuse de fleurs blanches, qui me rappelle celle de certains gels douche comme le Relaxante Orchidée de Tahiti. Il s’agit d’un parfum élégant et féminin, plus proche de ce qu’on trouve en parfumerie ou en cosmétiques que dans l’univers des bougies parfumées. Étrangement, il me rappelle d’ailleurs le mythique Angel de Thierry Mugler.

Pas de surprise à chaud, les notes restent identiques. Sa diffusion m’a en revanche impressionnée. La bougie Orchidée de Madagascar remplit rapidement une pièce de taille moyenne et longtemps après avoir éteint la flamme, son odeur persiste dans l’atmosphère. Je me demande si elle n’est pas trop entêtante en cire.

S’il ne s’agit pas d’une bougie fleurie comme on peut l’imaginer, je trouve son odeur trop typée « parfumerie » à mon goût. Je préfère les bougies qui m’évoquent des lieux ou des bons moments du quotidien, qu’il s’agisse d’une gourmandise fidèlement reproduite, d’un parfum de crème solaire ou d’un mélange de notes me rappelant une ambiance particulière.

Ce qui n’empêche pas Orchidée de Madagascar d’être réussie.

Et vous, connaissez-vous Orchidée de Madagascar de Yankee Candle ? Etes-vous séduits ?

 

#332 Revue – Snowflake Cookie de Yankee Candle

Je continue de rattraper mon retard en matière de bougies Yankee Candle incontournables.

Après vous avoir livré mes impressions sur l’adulée Fireside Treats, place à une bougie qui fait partie de la gamme de Noël de la marque américaine : Snowflake Cookie de Yankee Candle.

17036625_10155089577671248_1457043291_o

Je lorgnais depuis longtemps sur sa cire rose pastel et sur son étiquette ; à mon goût une des plus belles de la marque. J’ai finalement craqué en moyenne jarre, persuadée que je l’aimerais.

La description officielle laisse présager une odeur sucrée et gourmande : « D’adorables biscuits de Noël, délicieusement décorés avec un glaçage de sucre rose ». Yankee Candle nous précise que Snowflake Cookie est composée de marshmallow, de crème fouettée vanillée, de cannelle, de noix de muscade, de crème au beurre et de biscuit sucré.

Sur la blogosphère bougies, on parle plutôt de lait chaud, ou de lait concentré sucré.

17015301_10155089577656248_324435692_o

A mon nez, peu voire pas d’épices. Je ne sens ni la cannelle, ni la noix de muscade. L’odeur qui s’échappe de la jarre est celle de la crème pâtissière vanillée. Snowflake Cookie me rappelle une bougie découverte récemment : Buttercream de Our Own Candle Company, qui lui ressemble en plus riche.

J’avais lu que la diffusion de cette bougie était légère : je ne suis pas d’accord. Si la senteur est effectivement très douce, Snowflake Cookie ne met que quelques minutes à se faire sentir. Le parfum est bien présent.

Lactée, vanillée et onctueuse, cette création me fait penser à de la crème chantilly. Chez Yankee Candle, elle m’évoque un croisement entre Bunny Cake (la douceur et puis la cire rose, évidemment) et les must-have à la vanille que sont Christmas Cookie et Vanilla Cupcake. Bref, une odeur très agréable, mais classique dans l’univers des bougies parfumées.

17015042_10155089577651248_1211158802_o

Que pensez-vous de Snowflake Cookie de Yankee Candle ? Top, flop ou bof ?

clara

clicfacebook

#330 Revue – Fireside Treats de Yankee Candle : une bougie si géniale que ça ?

Il y a des bougies parfumées à côté desquelles on passe complètement.

C’était mon cas jusqu’à ce jour avec la pourtant incontournable Fireside Treats de Yankee Candle. Adulée sur la blogosphère bougies, elle ne m’attirait pas du tout, allez savoir pourquoi. Je crois que je redoutais l’association du sucre et du côté fumé.

Je l’ai même sentie plusieurs fois en boutique, sans craquer. Jusqu’au jour où je l’ai trouvée franchement sympa et encore plus à en promo – 50% chez Place-A à Paris.

Des années après tout le monde, j’avais franchi le pas.

firesidetreatsyankeecandle

Que nous dit la marque de cette Fireside Treats, littéralement « Gourmandises au coin du feu » ?

« Les joies du camping. Etre fasciné par le feu, rire et chanter, tout en faisant rôtir des marshmallows jusqu’à la perfection, riche et collante ! »

L’arôme si particulier du marshmallow domine : une senteur délicate, régressive et féminine, mais pas aussi sucrée qu’on pourrait l’imaginer. La note fumée/boisée est quant à elle beaucoup plus discrète, en arrière-plan. Le résultat ? Une création plus cocooning que véritablement alimentaire, même si elle est classée dans la gamme « Food & Spice ».

firesidetreatsyankeecandle3

J’aime beaucoup les senteurs gourmandes toutes douces, pas envahissantes, dont je ne me lasse pas et qui sont pour moi des must-haves. Fireside Treats de Yankee Candle fait partie de cette famille de bougies, dans laquelle je place aussi mon adorée Baker’s Vanilla de Kringle Candle Company par exemple.

Si le parfum en lui-même est doux, la diffusion est correcte en grande jarre. Fireside Treats se répand progressivement dans la pièce sans s’imposer. En éteignant la bougie, une fois n’est pas coutume, celle-ci libère un délicieux arôme de marshmallow plutôt que la traditionnelle odeur de fumée toxique.

Alors, est-elle si exceptionnelle que ça ? Oui et non ! J’ai trouvé que c’était une bougie très agréable mais elle est trop commune et/ou pas assez puissante pour mériter chez moi le statut de coup de cœur. Ce qui n’empêche que je la brûlerai encore et encore avec plaisir.

                             marshies-heart-shaped-marshmallows-loose__06270-1358384560-1280-1280

Et vous, faites-vous partie des déçus ou des adorateurs de Fireside Treats ?

clicfacebook

clara

#325 Revue – Star Anise & Orange de Yankee Candle

L’anis, on aime ou on déteste, pas de demi-mesure. Alors que les allergiques prennent vite la fuite car aujourd’hui, la bougie Star Anise & Orange de Yankee Candle s’invite sur le blog !

staraniseandorangeyankeecandle

Issue de la collection de Noël 2016 de la marque américaine, cette création m’a immédiatement attirée. Et pour cause : j’ai eu un énorme coup de cœur pour Orange and Stars de Kringle Candle Company – qui mixe elle-aussi orange et anis mais qui est malheureusement discontinuée.

staraniseandorangeyankeecandle2

Autant le dire tout de suite : Star Anise & Orange ne sera pas sa remplaçante. Cette senteur est plus piquante et les agrumes sont aux abonnés absents, on ne sent que l’anis (le pastis, diront les mauvaises langues !). Mais bon, puisque j’aime l’odeur anisée, je suis tout de même contente de déposer une moitié de tart dans mon brûleur.

Et là, c’est le drame. Cette cire ne sent rien. Du tout. J’ai eu beau ajouter l’autre moitié de la tartelette, patienter plusieurs heures, humer l’air à plein nez : rien. Une diffusion aussi inexistante, ça ne m’était arrivé qu’une seule fois avec une cire Yankee Candle : c’était Amber Moon. Flop total donc.

Je plains les malheureux qui se sont directement lancés dans l’achat d’une jarre Star Anise & Orange.

anise-seed

Connaissez-vous Star Anise & Orange ? Avez-vous eu le même souci de diffusion ? Quelle est votre bougie à l’anis préférée ?

clara

clicfacebook