#336 Revue – Orchidée de Madagascar de Yankee Candle

Aujourd’hui, je vous parle de Madagascan Orchid, alias Orchidée de Madagascar de Yankee Candle, une bougie que je n’ai pas achetée.

C’est notre père, ce surprenant bougie-addict, qui a craqué pour cette grande jarre lors d’un passage à la jardinerie Villaverde. J’ai donc sauté sur l’occasion de mettre le nez dessus, alors qu’elle était totalement passée sous mon radar.

Mais d’abord, que nous en dit l’incontournable marque américaine ? « Intense et intrigante… Le parfum exotique de cette orchidée rare a une allure irrésistible ».

A froid, la bougie délivre une odeur suave et chaleureuse de fleurs blanches, qui me rappelle celle de certains gels douche comme le Relaxante Orchidée de Tahiti. Il s’agit d’un parfum élégant et féminin, plus proche de ce qu’on trouve en parfumerie ou en cosmétiques que dans l’univers des bougies parfumées. Étrangement, il me rappelle d’ailleurs le mythique Angel de Thierry Mugler.

Pas de surprise à chaud, les notes restent identiques. Sa diffusion m’a en revanche impressionnée. La bougie Orchidée de Madagascar remplit rapidement une pièce de taille moyenne et longtemps après avoir éteint la flamme, son odeur persiste dans l’atmosphère. Je me demande si elle n’est pas trop entêtante en cire.

S’il ne s’agit pas d’une bougie fleurie comme on peut l’imaginer, je trouve son odeur trop typée « parfumerie » à mon goût. Je préfère les bougies qui m’évoquent des lieux ou des bons moments du quotidien, qu’il s’agisse d’une gourmandise fidèlement reproduite, d’un parfum de crème solaire ou d’un mélange de notes me rappelant une ambiance particulière.

Ce qui n’empêche pas Orchidée de Madagascar d’être réussie.

Et vous, connaissez-vous Orchidée de Madagascar de Yankee Candle ? Etes-vous séduits ?

 

Publicités

#210 Match angélique : Angelina de Quali-Art vs. Honey Blossom de Yankee Candle

On le connait pour son flacon emblématique en forme d’étoile et sa fragrance enivrante mêlant accords fruités d’agrumes, de fruits jaunes à un fond chaud et gourmand de patchouli, vanille et chocolat. Je parle de la création mondialement connue de Thierry Mugler : Angel. Personnellement, c’est un parfum que j’apprécie mais que je ne porterai pas car trop puissant.

Les marques de bougies parfumées s’en sont inspirées de près ou de loin. Beaucoup de bougies-addicts ayant testé Honey Blossom l’ont comparée à Angel. J’ai voulu la confronter à Angelina de Quali-Art, inspirée du parfum.

match angélique 1

Je vais départager ces deux cires sur quatre critères : le packaging, l’odeur à froid, l’odeur à chaud et la diffusion.

  • Packaging : deux cires s’affrontent

– Angelina : Quali-Art propose deux formats de cire, la tablette et le coeur. J’ai choisi le petit coeur. C’est une cire classique blanche mais elle n’en reste pas moins élégante. 4/5

– Honey Blossom : elle se présente sous la forme que l’on connait bien. Toute la différence se fait au niveau de la couleur. Yankee Candle a choisi un joli parme pastel. Il s’accorde parfaitement au dessin de l’étiquette. 4,5/5

  • Odeur à froid

– Angelina : est une fragrance poudrée et féminine. Elle ressemble effectivement au parfum Angel par ses accords fleuris, ses arômes sucrés mais s’en distingue par ses notes d’amande douce. La senteur est agréable mais pourrait vite devenir entêtante. 3,5/5

– Honey Blossom : son nom pourrait laisser présager un nectar mielleux, en réalité je sens un mélange complexe fleuri empreint de féminité. Le parfum est sympathique mais n’a rien d’original. 3/5

match angélique 2

  • Odeur à Chaud

– Angelina : la ressemblance avec Angel est beaucoup moins frappante à chaud. La jolie odeur d’amande fleurie et délicate domine, me rappelant Fleur de Frangipane d’Alcante. Alors qu’à froid je craignais que le parfum ne devienne écoeurant, il s’adoucit. 4/5

– Honey Blossom : l’odeur est bien différente de celle que je pouvais sentir à froid. Il s’agit d’avantage d’une senteur gourmande et régressive de barbe papa légèrement fleurie et très féminine. La ressemblance avec Angel se fait au niveau des notes sucrées caramélisées. 4/5

  • Diffusion

– Angelina : les dernières cires Quali-Art que j’ai testées ne brillaient pas par leur diffusion. Elles étaient trop discrètes. Angelina m’étonne. Elle parfume bien et s’installe progressivement pour imprégner l’atmosphère d’une jolie odeur qui perdure jusqu’au lendemain. 4,5/5

– Honey Blossom : la diffusion est bonne mais contrairement à la cire française, le parfum ne dure pas et disparaît rapidement. 4/5

match angélique 3

Verdict ?

Avec 16 contre 15,5 , Angelina l’emporte de peu. Finalement, ces deux fragrances sont différentes du parfum Angel, l’une est dominée par l’amande l’autre par le sucre et les fleurs. Ce sont deux senteurs féminines que je trouve parfaites pour le printemps. Je n’ai par contre eu aucun coup de cœur.

Avez vous essayé l’une de ces cires ou les deux ? Quel parfum avez-vous préféré ?

Lucie

clicfacebook

#94 Revue – Amber Noir de Shearer Candles

Après vous avoir présenté Hollyberry and Clove (Baie de Houx et Clou de Girofle), une jolie bougie parfumée hivernale de Shearer Candles, j’ai étrenné une nouvelle création de la marque écossaise : Amber Noir.

ambernoirshearercandles

J’ai un faible pour les bougies noires, dont je trouve le packaging raffiné. Il se trouve aussi qu’une de mes bougies préférées toutes marques confondues – Black Coconut – possède une cire noire (et un délicieux parfum de coco sensuelle et subtile mais là n’est pas la question !).

Le site présente l’intrigante Amber Noir ainsi :

« Une essence rare et sombre de tubéreuse, violette et ambre. Sensuelle et mystérieuse, elle provoquera tous vos sens. »

 

La verrine noire et dorée, très chic dans le genre baroque, ajoute une petite touche glamour à ma décoration. Côté parfum, on reste dans le glam’rock puisque c’est une odeur puissante et voluptueuse qui émane de la cire. Immédiatement, je crois reconnaître les accords du parfum Angel de Thierry Mugler, que je possède. Après comparaison, Amber Noir y ressemble en effet fortement à mon nez.

 

ambernoirshearercandles2

 

J’avais déjà eu le même ressenti avec Honey and Spice de Yankee Candle mais Amber Noir ne possède aucune note alimentaire. Encore moins sucrée et moins gourmande que Honey and Spice, son odeur est riche, élégante et capiteuse : elle pourrait sans problème être utilisée en parfumerie. Malgré sa composition, ce n’est pas une bougie « fleurie » : l’équilibre entre les trois ingrédients principaux est si parfait qu’on ne peut pas dire qu’elle sente la violette ou la tubéreuse.

 

La senteur se propage rapidement après allumage et la cire, qui devient couleur prune très foncée en se liquéfiant, brûle uniformément. La diffusion est plutôt légère, elle laisse un voile parfumé dans l’atmosphère ; plus puissante, cette bougie chic et choc serait sans doute enivrante.

 

ambernoirshearercandles3

 

Connaissez-vous Amber Noir de Shearer Candles ? Vous tente-t-elle ?

 

Clara

#62 Revue – Honey and Spice de Yankee Candle : j’achète en grand ou pas ?

Alors que je vous ai dressé mercredi un récapitulatif des collections de Noël 2013 des marques de bougies parfumées américaines, je reviens aujourd’hui avec une création qui évoque justement l’hiver et les fêtes de fin d’années.

Il s’agit de Honey and Spice, de Yankee Candle (en ce moment en promotion).

DSCF4678 copie

Présentée par la marque comme un nectar doré au miel et au sucre de canne saupoudré de cannelle et de cacao, elle me faisait de l’œil depuis un bon moment. Mais est-elle à la hauteur de mes espérances gourmandes ?

A froid, bonne surprise, cette petite tarte sent extrêmement bon : les arômes se mélangent pour un résultat suave, gourmand et raffiné, alors qu’on pourrait craindre un petit côté cheap ou écœurant, au vu des ingrédients. Le miel et le cacao dominent et la cannelle (pour une fois !), s’efface.

DSCF4677 copie

Et dans mon brûleur ?

En dix minutes à peine, un parfum chaleureux, fidèle à celui de la cire à froid, s’est propagé. Il s’agit d’une bougie riche et envoûtante, qui comblera les amateurs et amatrices de parfums chauds.

C’est étrange mais je n’arrive à discerner véritablement aucun ingrédient de la composition hormis peut-être un miel particulièrement subtil : c’est une recette harmonieuse mais finalement pas si gourmande.

Peut-être que je déraille complètement mais en se consumant, Honey and Spice me rappelle le parfum Angel de Thierry Mugler, qui comporte lui-aussi des notes de miel et de chocolat (en plus du patchouli, du bonbon et du caramel).

La diffusion est en tout cas parfaite, bien présente mais pas entêtante.

DSCF4681 copie

Alors, j’achète en grand ou pas ?

Pourquoi pas ? Honey and Spice sent très bon, même si ce n’est pas le parfum gourmand auquel je m’attendais.  Je pense que c’est une de ces odeurs chaudes et réconfortantes dont on a besoin l’hiver et je pourrais bien craquer.

Et vous, que pensez-vous de Honey and Spice de Yankee Candle ?

Clara