#345 Revue – Tabac Miellé de La Belle Mèche

Après de longs mois de sommeil, ce blog se réveille à l’odeur de la bougie parfumée Tabac Miellé de La Belle Mèche.

Une totale découverte car si la marque est très populaire sur la blogosphère, ni Lucie ni moi n’avions encore testé leurs bougies. Maison 100% française, La Belle Mèche propose des bougies végétales à la cire de soja dont les parfums sont élaborés à Grasse. Les senteurs sont à la fois naturelles et travaillées et le look épuré, avec une étiquette minimaliste mais joliment découpée, dont seule la couleur varie.

J’avais lu beaucoup de bien de Tabac Miellé, qui semble être un des best-sellers de la marque. Amatrice de bougies épicées, j’ai donc jeté mon dévolu sur cette création que j’imaginais pleine de caractère. J’ai été séduite dès l’ouverture de mon colis, qui embaumait, même si je n’ai reconnu ni le miel ni le tabac spontanément. L’odeur est à la fois douce et épicée ; elle m’évoque un mélange de vanille et de pain d’épices, avec une pointe légèrement piquante qu’on peut attribuer au tabac. Evidemment (et encore heureux !), elle ne sent en rien le vieux cendrier froid.

J’ai allumé Tabac Miellé dans ma chambre d’une dizaine de mètres carrés, par une fraîche soirée. Rapidement, ses effluves se sont répandus. L’odeur reste subtile, ce n’est pas une bougie qu’il faudra éteindre au bout de quelques minutes pour échapper à la migraine. D’ailleurs, La Belle Mèche conseille de la laisser brûler 2 heures minimum à chaque flambée.

Au bout de quelques dizaines de minutes, j’ai fini par l’oublier, mais régulièrement, le parfum chaud et onctueux est revenu chatouiller mes narines. Si cette bougie est légère lorsqu’on se trouve à côté, elle diffuse bien. Quand elle brûle, tout l’étage de ma maison sent Tabac Miellé et en retournant dans la pièce après l’avoir quittée, impossible de la louper. Belle surprise : son odeur perdure après l’avoir éteinte. 24 heures plus tard, je pouvais encore profiter d’un voile réconfortant dans ma chambre.

Je suis sensible aux détails et l’emballage « multifacettes » de la bougie m’a beaucoup plu. Sur chaque côté de la boîte, on retrouve une information différente : ici, le nom anglais de la création ; là, des occasions de brûler une bougie parfumée ; derrière, un mode d’emploi pour profiter au mieux de la bougie ; et sur la languette, les logos des réseaux sociaux où La Belle Mèche est présente.

Ce Tabac Miellé riche et subtil est donc un coup de cœur qui me donne envie de découvrir d’autres bougies parfumées de la maison française. Chaï, Vanille Bourbon, Amande Gourmande, Acacia d’Afrique et Born in the 80s m’attirent particulièrement.

Connaissez-vous les bougies La Belle Mèche ? Quels sont vos parfums préférés ?

Publicités

#343 Revue – Caramel Macchiato de The Country Candle Company

Ah l’odeur du café le matin ! Un des plaisirs simples de la vie dont j’ai souvent cherché la retranscription en bougie parfumée, avec plus ou moins de succès.

Dans ma quête de la bougie au café parfaite, je me suis penchée sur Caramel Macchiato de The Country Candle Company, une de mes marques chouchoutes qui fait l’objet de nombreuses revues sur ce blog.

« Sucré et dense », nous annonce la marque sur l’étiquette à pois qui décore la boîte métallique de la bougie. Le caramel macchiato, une des boissons phare de Starbucks, est effectivement une gourmandise bien riche à base de café, de mousse de lait, de caramel, sans oublier l’inévitable chantilly.

Et cette bougie parfumée est dans cette veine : un café à l’américaine, aromatisé et sucré, loin des espressos serrés servis en Italie. Ici, l’amertume du café est largement compensée par la rondeur du caramel, un caramel épais et vanillé façon fudge. Le résultat est gourmand et réconfortant.

Rien à redire sur la diffusion de Caramel Macchiato de The Country Candle Company, impeccable comme celle de toutes ses consœurs dans la petite boîte métallique. J’en profite pour dire que ce format est un vrai coup de cœur : léger, solide, pratique à transporter, et bien odorant malgré sa taille relativement modeste.

Plus de revues de bougies parfumées au café :

♥ Cappuccino Truffle de Yankee Candle ♥ Café Noisette Vanille de Galaxie ParfuméeEspresso Bar de Bath & Body Works ♥ Irish Coffee d’Alcante ♥ Macaron Café de Quali-Art  ♥ Cappuccino de Quali-Art 

 


Aimez-vous l’odeur du café ? Quelles sont vos bougies au café préférées ?

#341 Revue – Tahitian Tiaré Flower de Yankee Candle

Après avoir mis Hawaï à l’honneur sur le blog – grâce à la revue de la bougie Hawaiian Kukui de The Body Shop – cap sur une autre île du Pacifique : Tahiti.

Je vous parle aujourd’hui d’une bougie parfumée Yankee Candle : l’intrigante Tahitian Tiaré Flower.

Intrigante car elle fait partie des exclusivités américaines qui ont fait saliver de nombreuses bougies-addicts, avec son intitulé enchanteur, son étiquette qui invite au voyage polynésien et son prix exorbitant sur Internet (Amazon, je parle de toi).

Tahitian Tiaré Flower a fait quelques incursions sur le site Yankee britannique mais j’ai eu la chance de pouvoir la sentir en boutique à Paris chez Place-A, où elle était en plus soldée à -50%. C’était le dernier exemplaire, impossible de ne pas repartir avec ma grande jarre à 15€  sous le bras.

Mais tout d’abord, la question que vous vous posez (et que je me posais aussi avant de mettre le nez sur la précieuse) : est-ce que cette bougie sent le monoï ? Non.

Pas de coco et beaucoup moins d’exotisme dans cette bougie à la cire immaculée, désolée pour les fans.

La description de Yankee Candle : « La réminiscence des gardénias sucrés . . .  L’amour éclot dans le parfum hypnotisant de cette fleur blanche comme neige ».

Bien que classée parmi les florales de la maison américaine, Tahitian Tiaré Flower n’est pas une fleurie comme on l’imagine. Elle libère un parfum plus complexe, doux, chaleureux, féminin et sucré, et le gardénia ne me vient pas spontanément en tête. Il s’agit d’une senteur neutre qui peut plaire au plus grand nombre, comme Soft Blanket de la même marque. Ce côté passe-partout est une qualité comme un défaut, je trouve qu’elle manque de caractère et je l’aurais espérée plus sensuelle et envoûtante… Bref, plus comme le monoï.

J’avoue avoir du mal à comprendre l’engouement quasi unanime pour Tahitian Tiaré Flower qui n’est à mon nez qu’une énième bougie agréable mais pas exceptionnelle, d’autant plus qu’à chaud, mon nez détecte une légère odeur de cire.

Dans ma chambre, la diffusion est correcte et je la laisse y fondre pendant de longues heures. Pour des plus grandes pièces, elle risque de manquer de coffre.

Avez-vous craqué pour Tahitian Tiaré Flower ? Qu’en pensez-vous ?

#339 Revue – Mangue Passion de Durance

Les bougies parfumées fruitées ne sont pas toujours des réussites. Beaucoup sont chimiques et sentent le bonbon au fruit, plutôt que le fruit en lui-même. Mais quand Durance, marque provençale que j’apprécie beaucoup, a sorti sa bougie Mangue Passion, je savais que je n’allais pas être déçue. Le fruit de la passion fait partie de mes préférés et chez Durance, l’authenticité est toujours au rendez-vous.

Je suis chanceuse : Lucie m’a fait la surprise de m’offrir cette création estivale lorsqu’elle est venue me rendre visite sur l’île de La Réunion, où les bougies Durance sont introuvables.

A froid, j’ai été bluffée. Mangue Passion envoie du lourd, dans le bon sens du terme ! C’est une bougie à la senteur très riche, qui évoque un fruit bien mûr ultra parfumé. La douceur de la mangue et le caractère du fruit de la passion se partagent les honneurs sans que l’un n’éclipse l’autre. On mord à pleines dents dans ce fruit d’été irrésistible, gorgé de soleil et de vitamines.

La bougie Mangue Passion de Durance perd un peu de son punch à chaud. Elle se fait plus douce, moins mordante, mais onctueuse comme un sorbet à la mangue. Elle est parfaite pour accompagner les longues soirées d’été.

Et la diffusion ? Elle est adaptée aux pièces petites à moyennes, comme souvent chez les bougies françaises. Personnellement, j’aime beaucoup la faire fondre dans ma chambre.

 

♥ La gamme Mangue Passion de Durance

#338 Revue – Driftwood de The Country Candle Company

L’été s’installe : l’occasion de ressortir les bougies parfumées au monoï et aux fruits exotiques… Sans oublier les innombrables variantes d’odeurs de plage.

C’est une bougie au parfum de bois flotté, Driftwood de The Country Candle Company, que vous invite à découvrir avec moi sur le blog aujourd’hui.

The Country Candle Company est une marque anglaise découverte en vente privée qui nous a conquises par son catalogue de senteurs imposant et son excellent rapport qualité/prix.

♥ Plus d’information sur les bougies The Country Candle Company ♥

Aimant beaucoup la Beach Walk de Yankee Candle, j’ai opté pour Driftwood, qui fait partie de la gamme « Seaside » et qui est décrite comme « un mélange parfumé de mandarine et de grenade avec un cœur de patchouli et d’encens soutenu par la richesse du musc et des bois ». Autant le savoir, les descriptions The Country Candle Company sont très étoffées et il ne faut pas se laisser effrayer par la liste conséquente d’effluves.

A froid, elle sent ce qu’on s’attend à ce qu’une bougie au bois flotté sente : une odeur boisée et salée élégante, à la fois douce et chaude, mais absolument pas capiteuse contrairement à ce que la présence d’encens et de patchouli laisse penser. C’est un parfum unisexe, voire masculin.

En fondant, l’odeur se fait plus chaleureuse. Subtile mais présente, cette bougie parfume très agréablement ma pièce à vivre et ne manque pas de raffinement. Elle ne rentre pas dans le cliché des odeurs de plage tropicales (que j’aime aussi beaucoup) et peut s’allumer en toute saison, sans indisposer les nez délicats.PS : Ces photos ont été prises au bord du lagon de Saint-Leu, sur l’île de La Réunion, où j’ai emménagé depuis la fin du mois d’avril 😉