#252 Revue – Cappuccino Truffle de Yankee Candle : j’achète en grand ou pas ?

Après vous avoir fait part de mon coup de cœur pour Pain au Raisin (oui, au singulier, la faute est d’origine !), je vous présente aujourd’hui une nouvelle cire issue de la collection Café Culture de Yankee Candle : Cappuccino Truffle.

Cette gamme rend hommage à la culture des cafés européens et voici comment la marque américaine décrit cet alléchant parfum : « Une irrésistible odeur qui fait partie des incontournables des cafés : l’alliance du café torréfié puissant et du chocolat, succulent et velouté ».

Tiendra-t-elle ses promesses ? Me donnera-t-elle envie de l’acheter en moyenne ou en grande jarre ?

cappuccinotruffleyankeecandle

A froid, la tart sent un café mélangé, pas très franc, avec cette arrière-note parasite qu’ont plusieurs bougies Yankee Candle. L’odeur est sympa, sans plus.

Une fois dans mon brûleur, heureusement, Cappuccino Truffle se fait plus alléchante. Le chocolat, qui était absent au premier abord, enveloppe le café de ses accords gourmands. Je crois même sentir une odeur de toffee, ce caramel riche et fondant. Quant à l’odeur que j’attribue à la cire Yankee Candle et qui me dérangeait à froid, elle s’est considérablement atténuée sans avoir totalement disparu.

Verdict : j’achète en grand ou pas ?

Vous vous en serez doutés, c’est un non. Cappuccino Truffle est plutôt agréable mais manque à mon goût de caractère, ce qui est fort dommage pour une bougie au café. J’ai d’ailleurs lu que sa diffusion en jarre était catastrophique, alors sans regrets.

Si comme moi vous êtes restés sur votre faim après cette revue, je vous invite à découvrir nos impressions sur d’autres bougies et cires parfumées au café :

Cappuccino de Quali-Art ♥ Espresso Bar de Bath & Body Works ♥ Irish Coffee d’Alcante Café Noisette Vanille de Galaxie Parfumée ♥ Macaron au Café de Quali-Art ♥

902OC09-500x500

Connaissez-vous Cappuccino Truffle de Yankee Candle ? Quelle est votre favorite dans la collection Café Culture ?

Clara

clicfacebook

Publicité

#205 Revue – Pain au raisin de Yankee Candle : j’achète en grand ou pas ?

Pour l’été à venir, Yankee Candle a concocté une collection de bougies et cires parfumées résolument gourmande et a priori totalement hors saison. Baptisée Café Culture, elle comporte trois parfums : Cappuccino Truffle, Tarte Tatin et Pain au Raisin. C’est cette dernière qui squatte les colonnes du blog aujourd’hui.
painauraisinyankeecandle2

Mais d’abord, pourquoi proposer des créations aussi riches et pâtissières pour les beaux jours ? J’ai ma petite idée : Café Culture est clairement inspirée de la tradition du petit déjeuner et des viennoiseries à la française ; j’imagine que les Américains ont l’habitude de visiter l’Europe l’été pendant les grandes vacances et que c’est donc à cette période qu’ils associent ces rituels gourmands.

Que nous dit Yankee Candle de Pain au Raisin ? « L’arôme alléchant des raisins secs imbibés de cognac cuits dans une pâte au beurre vanillé, le tout saupoudré de cannelle »

painauraisinyankeecandle

Qu’en dit mon nez ? En déballant la tart, j’ai tout d’abord senti cette odeur sucrée commune à de nombreuses créations Yankee Candle gourmandes. Puis la cannelle est venue chatouiller mes narines, mêlée à une odeur de crème pâtissière vanillée. J’ai dû mal à distinguer les raisins, qui sont présents mais éclipsés par la cannelle, alors que ce n’est pas l’ingrédient dominant de la viennoiserie telle que je la connais. J’ai également l’impression de sentir une très légère note de noix de coco, comme de la coco râpée, mais il doit s’agir d’un pur fruit de mon imagination. Bref, le résultat est agréable mais m’évoque davantage un cinnamon roll.

En chauffant, les arômes s’équilibrent et la cannelle se fait moins conquérante. La cire dégage un parfum de pâtisserie beurrée et vanillée réveillée par les raisins secs et la pointe de cognac (ces deux derniers étant surtout perceptibles à proximité du brûleur). Il s’agit d’une bougie gourmande chaleureuse et réussie même si sans connaître l’intitulé, il est difficile d’identifier spontanément le pain aux raisins. Contrairement à certaines des créations récentes de Yankee Candle (Amber Moon par exemple), la diffusion est impeccable.

l

Alors, j’achète en grand ou pas ? Ayant déjà un stock conséquent de bougies grand format gourmandes, je vais rester sage sur le Pain au Raisin, même s’il est appétissant. Pour les fans d’odeur de pâte à gâteau, cette senteur peut valoir le coup, surtout si sa diffusion en jarre est aussi bonne qu’en tart.

Avez-vous senti Pain au Raisin ? Que pensez-vous de la collection Café Culture de Yankee Candle ?

Clara

clicfacebook

#202 Haul – Shearer Candles + Yankee Candle Café Culture

Mars aura été le mois de tous les craquages en bougies parfumées pour nous et il est temps de vous les présenter sur le blog.

Après avoir fait un (petit) sort à la boutique Bath & Body Works de New York (retrouvez notre haul et nos premières impressions ici), voilà que le site vente-privée est venu nous narguer en proposant une vente Shearer Candles à prix cassés.

Puis c’était au tour de Yankee.Co.Uk de brader la grande jarre Bunny Cake, qui faisait de l’œil à Clara depuis un certain temps, à 12.99£ (au lieu de 19.99£).

Le facteur est passé, et voici le butin.

haulsheareryankee

Chez Shearer Candles :

– Cranachan (revue ici)

– Vanilla & Coconut x2 (revue ici)

– Honeyed Papaya x2

– Golden Fig

De quoi nous réapprovisionner en parfums chouchous de la marque et en tester de nouveaux. Honeyed Papaya est une papaye fraîche et fruitée, le miel est discret à froid. Quand à Golden Fig, elle ne ressemble à aucune autre dans notre bougithèque : végétale et presque masculine, elle possède un fond ambré chaleureux et élégant.

yankeecandlecafeculture

Chez Yankee, Clara a pris la Bunny Cake, qui est rééditée chaque année pour Pâques. Et comme la collection Café Culture semble bien alléchante – même si totalement hors saison, elle aurait eu davantage sa place en automne ou hiver ! – Pain au Raisin et Cappuccino Truffle se sont glissées comme par magie dans son panier.

Même s’il est difficile de s’en faire une opinion à travers l’emballage de la tart, ces deux petites bombes gourmandes paraissent très réussies à première vue, ou plutôt à premier reniflage.

C’est donc un haul 100% convaincant à froid. La suite – à chaud- au prochain épisode…

Et vous, avez-vous craqué récemment ? Quels sont vos derniers achats ?

Lucie et Clara

clicfacebook