#340 Revue – Hawaiian Kukui : Que valent les bougies The Body Shop ?

The Body Shop est une enseigne qui a su se faire un nom dans le monde des cosmétiques, notamment grâce à leurs beurres corporels et plus particulièrement celui au karité dont je raffole personnellement. Cette boutique n’est en revanche pas connue pour ses bougies. Clara m’a permis d’en tester une en m’offrant Hawaiian Kukui pour Noël.

J’attendais patiemment les beaux jours pour allumer cette création aux effluves ensoleillés de la gamme « Spa of the World » et vous donner mon opinion sur le blog.

« Poussant sur les plages dorées d’Hawaï, la noix de kukui absorbe les rayons du soleil. Les accords chauds et solaires de notre Bougie Parfumée évoquent l’exotisme et l’évasion de la vie sur une île »

Aux premiers abords, Hawaiian Kukui a tout d’une grande et n’a rien à envier à ses concurrentes. Son design est sobre et élégant, sa mèche centrée et pour couronner le tout, elle se compose de matières naturelles et non nocives, la cire de colza et le beurre de karité.  Que demander de plus ?

Quant au parfum, il est à l’image du contenant, classe et raffiné. C’est une fragrance solaire et envoûtante qui mêle selon moi l’argan au sucre de canne, sublimé par un bouquet de fleurs blanches et d’oranger sur un fond boisé et exotique. Cette création m’évoque le sable, la chaleur et le spa. J’espère que la diffusion et le parfum à chaud seront à la hauteur de mes premières bonnes impressions.

En brûlant, je profite du même parfum ensoleillé et suave. La fragrance ne vire pas et reste fidèle à ce que j’ai pu découvrir à froid, un mélange agréable appelant à la détente et aux vacances sous le soleil.

Alors que vaut cette bougie The Body Shop ?

Hawaiian Kukui de The Body Shop est une réussite à tous points de vue, tant au niveau de l’odeur que du brûlage et même de la diffusion, domaine dans lequel elle se défend plutôt bien. Je ne l’ai pourtant pas ménagée puisque je l’ai allumée dans mon salon ouvert sur la cuisine et le couloir et les portes fenêtres donnant sur le balcon étaient elles même ouvertes.

Connaissez vous les bougies The Body Shop ? Etes-vous tentés ?

 

 

#339 Revue – Mangue Passion de Durance

Les bougies parfumées fruitées ne sont pas toujours des réussites. Beaucoup sont chimiques et sentent le bonbon au fruit, plutôt que le fruit en lui-même. Mais quand Durance, marque provençale que j’apprécie beaucoup, a sorti sa bougie Mangue Passion, je savais que je n’allais pas être déçue. Le fruit de la passion fait partie de mes préférés et chez Durance, l’authenticité est toujours au rendez-vous.

Je suis chanceuse : Lucie m’a fait la surprise de m’offrir cette création estivale lorsqu’elle est venue me rendre visite sur l’île de La Réunion, où les bougies Durance sont introuvables.

A froid, j’ai été bluffée. Mangue Passion envoie du lourd, dans le bon sens du terme ! C’est une bougie à la senteur très riche, qui évoque un fruit bien mûr ultra parfumé. La douceur de la mangue et le caractère du fruit de la passion se partagent les honneurs sans que l’un n’éclipse l’autre. On mord à pleines dents dans ce fruit d’été irrésistible, gorgé de soleil et de vitamines.

La bougie Mangue Passion de Durance perd un peu de son punch à chaud. Elle se fait plus douce, moins mordante, mais onctueuse comme un sorbet à la mangue. Elle est parfaite pour accompagner les longues soirées d’été.

Et la diffusion ? Elle est adaptée aux pièces petites à moyennes, comme souvent chez les bougies françaises. Personnellement, j’aime beaucoup la faire fondre dans ma chambre.

 

♥ La gamme Mangue Passion de Durance

#338 Revue – Driftwood de The Country Candle Company

L’été s’installe : l’occasion de ressortir les bougies parfumées au monoï et aux fruits exotiques… Sans oublier les innombrables variantes d’odeurs de plage.

C’est une bougie au parfum de bois flotté, Driftwood de The Country Candle Company, que vous invite à découvrir avec moi sur le blog aujourd’hui.

The Country Candle Company est une marque anglaise découverte en vente privée qui nous a conquises par son catalogue de senteurs imposant et son excellent rapport qualité/prix.

♥ Plus d’information sur les bougies The Country Candle Company ♥

Aimant beaucoup la Beach Walk de Yankee Candle, j’ai opté pour Driftwood, qui fait partie de la gamme « Seaside » et qui est décrite comme « un mélange parfumé de mandarine et de grenade avec un cœur de patchouli et d’encens soutenu par la richesse du musc et des bois ». Autant le savoir, les descriptions The Country Candle Company sont très étoffées et il ne faut pas se laisser effrayer par la liste conséquente d’effluves.

A froid, elle sent ce qu’on s’attend à ce qu’une bougie au bois flotté sente : une odeur boisée et salée élégante, à la fois douce et chaude, mais absolument pas capiteuse contrairement à ce que la présence d’encens et de patchouli laisse penser. C’est un parfum unisexe, voire masculin.

En fondant, l’odeur se fait plus chaleureuse. Subtile mais présente, cette bougie parfume très agréablement ma pièce à vivre et ne manque pas de raffinement. Elle ne rentre pas dans le cliché des odeurs de plage tropicales (que j’aime aussi beaucoup) et peut s’allumer en toute saison, sans indisposer les nez délicats.PS : Ces photos ont été prises au bord du lagon de Saint-Leu, sur l’île de La Réunion, où j’ai emménagé depuis la fin du mois d’avril 😉

#336 Revue – Orchidée de Madagascar de Yankee Candle

Aujourd’hui, je vous parle de Madagascan Orchid, alias Orchidée de Madagascar de Yankee Candle, une bougie que je n’ai pas achetée.

C’est notre père, ce surprenant bougie-addict, qui a craqué pour cette grande jarre lors d’un passage à la jardinerie Villaverde. J’ai donc sauté sur l’occasion de mettre le nez dessus, alors qu’elle était totalement passée sous mon radar.

Mais d’abord, que nous en dit l’incontournable marque américaine ? « Intense et intrigante… Le parfum exotique de cette orchidée rare a une allure irrésistible ».

A froid, la bougie délivre une odeur suave et chaleureuse de fleurs blanches, qui me rappelle celle de certains gels douche comme le Relaxante Orchidée de Tahiti. Il s’agit d’un parfum élégant et féminin, plus proche de ce qu’on trouve en parfumerie ou en cosmétiques que dans l’univers des bougies parfumées. Étrangement, il me rappelle d’ailleurs le mythique Angel de Thierry Mugler.

Pas de surprise à chaud, les notes restent identiques. Sa diffusion m’a en revanche impressionnée. La bougie Orchidée de Madagascar remplit rapidement une pièce de taille moyenne et longtemps après avoir éteint la flamme, son odeur persiste dans l’atmosphère. Je me demande si elle n’est pas trop entêtante en cire.

S’il ne s’agit pas d’une bougie fleurie comme on peut l’imaginer, je trouve son odeur trop typée « parfumerie » à mon goût. Je préfère les bougies qui m’évoquent des lieux ou des bons moments du quotidien, qu’il s’agisse d’une gourmandise fidèlement reproduite, d’un parfum de crème solaire ou d’un mélange de notes me rappelant une ambiance particulière.

Ce qui n’empêche pas Orchidée de Madagascar d’être réussie.

Et vous, connaissez-vous Orchidée de Madagascar de Yankee Candle ? Etes-vous séduits ?

 

#334 Revue – N° 16 French Riviera d’Andrea Paris

Il y a des bougies parfumées qu’on n’ose allumer, qu’on aimerait préserver et garder dans sa collection une éternité. La bougie dont je vais vous parler aujourd’hui en fait partie : French Riviera d’Andrea Paris. Offerte par la marque il y a plusieurs mois, son parfum m’avait de suite séduite.

Comme une création de grand parfumeur, French Riviera possède un numéro, une histoire bien à elle. « Tendre est la nuit sous le vent de la côte, aux pieds des hôtels roses et des palmiers gorgés de soleil. Cette bougie vous emmène dans le sud de la France, à l’ombre des cyprès au volant d’une décapotable et au son des cigales grâce à des notes de vanille givrée, d’iris, de cardamome et d’elemi…« 

Il s’agit selon moi d’un petit bijou parfumé dont l’apparence est à l’image de sa fragrance, simple et raffinée. La bougie nous offre un parfum subtil et pur tout en étant très travaillé. C’est tout ce que j’aime. La création exprime la douceur et se situe pour moi dans la même veine que Fleur de Coton d’Alcante, l’une de mes bougies préférées.

French Riviera sent bon la vanille enfantine, celle de la poupée Corolle sublimée par des zestes de petits agrumes, non chimiques, portés par l’Elemi. C’est une qui résine provient d’un arbre tropical des Philippines. Elle donne après distillation une essence à l’odeur poivrée, citronnée, aromatique, avec des facettes encens. Le parfum est réchauffé par un fond chaleureux, ambré et de baume.

A chaud, je retrouve la même fragrance que j’apprécie tant, une vanille légère et non gourmande qui se pare d’accords délicats d’agrumes et de fleurs avec un fond solaire. Cette odeur m’évoque les soirées d’été de mon enfance.

Les bougies haut de gamme pêchent parfois par leur diffusion trop légère. French Riviera ne possède pas ce défaut. Ce n’est pas un parfum puissant mais il se diffuse très bien et laisse un bon sillage tout en durant dans le temps.

French Riviera est un coup de coeur, qui entre dans mon top 10 de mes bougies préférées. Chaque création est vendue au prix de 44 euros.  Le prix est selon moi justifié par la recherche des senteurs, la qualité du produit et la présentation. C’est une bougie plaisir à offrir ou à se faire offrir. Les bougies sont vendues à l’unité ou dans de jolis coffrets.

Connaissez-vous Andrea Paris ? Quelle senteur vous fait de l’oeil ?

Présentation de la marque Andrea ParisN°18 Délices de Marrakech