#293 Revue – The Beach de Our Own Candle Company

Il y a quelques semaines, je vous proposais un petit sondage sur notre page Facebook. Vous aviez le choix entre Summer Night et The Beach de Our Own Candle Company. D’une courte majorité, vous avez préféré découvrir en premier mon avis sur la bougie parfumée The Beach. Chose promise, chose due, je vous emmène donc aujourd’hui à la plage.

the beach 1

Lorsque l’on parle de l’odeur de plage, je m’imagine de suite des effluves de crème solaire, de noix de coco, de monoï ou encore du parfum du bois flotté. Pas vous ?

La marque Our Own Candle Company a choisi un registre un peu différent pour son parfum qu’elle décrit comme un « Mélange de fleurs d’oranger, de pétales de jasmin, de noix de coco et de brume océanique qui rendent cette bougie vraiment pure et rafraîchissante« .

A mon nez, cette senteur incarne davantage l’océan que la plage. Personnellement, je ne sens ni la fleur d’oranger, ni le jasmin et encore moins la noix de coco. Il s’agit clairement d’une fragrance marine et fraîche avec un fond plus mixte mêlant accents fleuris et notes fruitées.

A chaud, les embruns restent bien présents mais ne dominent plus comme c’était le cas à froid. Apparaissent des arômes désaltérants de melon d’eau ou de pastèque, un brin sucrés.

the beach 2

Il s’agit de la première cire parfumée Our Own Candle Company que je teste. J’avais lu qu’elles étaient légères. Ce n’est pas le cas de cette senteur. En à peine 5 minutes, un seul carré a embaumé tout mon appartement. Cette cire envoie clairement du lourd voire même un peu trop. J’ai dû éteindre mon brûleur rapidement car j’avais mal à la tête. La fragrance s’adoucit en revanche au second brûlage et devient beaucoup plus agréable à mon nez.

Je n’ai rien à redire sur la diffusion mais je pense que ce type d’odeur se prête mieux au format bougie. Je tenterai aussi le brûleur électrique,

Comme deux avis valent mieux qu’un, j’ai demandé à une amie qui possède the Beach en grande jarre de me donner son ressenti. Elle m’a également dit ce que cette bougie lui évoquait. Voici sa réponse : « Nous nous retrouvons sur une plage à l’ombre d’une paillote en train de siroter un cocktail ou de déguster une pastèque. L’odeur est sucrée mais discrète, idéal pour la salle de bains en ces jours ensoleillés« .

The Beach est un parfum d’ambiance réussi aux propriétés délassantes et purifiantes que je vous recommande plutôt en bougie qu’en cire. C’est une bougie que l’on peut allumer en toute circonstance, et pas seulement en été.

wave

Etes-vous adeptes des fragrances marines ? Connaissez-vous The Beach ?

Lucie

clicfacebook

Publicités

#279 Revue – Roses de Greenleaf + CODE PROMO

Après vous avoir présenté la marque Greenleaf et livré mes premières impressions, il est temps pour moi de vous parler plus en détails des bougies parfumées en ma possession. Je commence aujourd’hui avec Roses, une senteur fleurie parfaitement de saison, que vous pouvez retrouver sur le site Senteurs d’intérieur.

Je possède cette bougie dans le format signature. Il s’agit du plus grand format et sans doute du plus joli. La cire rose est coulée dans un verre au design soigné et élégant. Quant à la bougie, elle se trouve elle même dans une très jolie boîte en carton, bien décorée. C’est de bon goût.

bougie-parfumee-greenleaf-roses-grand-formatIl s’agit d’après la marque américaine d’une « Bougie parfumée aux fragrances douces et romantiques de délicates roses en fleur. » Pour une bougie à la rose, la description ne nous en apprend pas davantage. Il faudra se fier à notre odorat.

A mon nez, la bougie se caractérise par des notes de tête poudrées de pétales de rose. Le sillage plus profond m’évoque les crèmes et les cosmétiques féminines. La fragrance est légère et fraîche. C’est d’ailleurs ce que j’apprécie le plus. Il s’agit pour moi de la reproduction quasi-identique de l’hydrolat de rose, fleuri, doux et un brin sucré.

roses greenleaf 1

Lorsque j’ai allumé ma bougie, j’ai eu très peur car dans les premières minutes, une senteur de plastique émanait de celle-ci, masquant les effluves parfumés. Heureusement cette mauvaise odeur s’est vite dissipée, laissant place à une fragrance fleurie et poudrée, nettement plus agréable. Très semblable à ce que j’ai pu sentir à froid, la cire diffuse un parfum réaliste de bouquet de rose. Je retrouve également ce côté frais que j’apprécie tant.

Malgré la mèche qui n’est pas parfaitement centrée, la cire brûle uniformément et nous offre une très bonne diffusion. J’ai placé ma bougie une première fois dans ma chambre et ensuite dans le salon pour voir ce qu’elle avait dans le ventre. Dans les deux cas, les arômes sont bien présents.

Roses est une fragrance apaisante, douce et féminine qui ravira tous les amateurs de senteurs fleuries. On est bien loin des senteurs vieillottes et lourdes. J’aime l’odeur de la rose lorsqu’elle est authentique et bien faite comme c’est le cas ici. Beaucoup de mamans apprécient l’odeur de la rose. Voilà peut-être une idée de cadeau pour la fête des mères ?

Pour vous permettre de découvrir la marque Greenleaf, Lucie a gentiment créé un code promo :

JOLIESBOUGIES15

Il vous donne droit à 15% de réduction sur l’ensemble de votre commande sans minimum d’achat. Il est valable jusqu’au 31 mai 2015.

roses greenleaf 2

♥Senteurs d’intérieur♥

Connaissez-vous Roses ? Appréciez-vous les senteurs fleuries ?

Lucie

 

clicfacebook

#247 Revue en duo – Pavot de nuit précieux d’Alcante

C’est un billet un peu particulier que nous vous proposons aujourd’hui : nous allons confronter nos impressions sur une même création, sans nous concerter. Avons-nous le même nez ? Verdict avec notre revue en duo de la cire parfumée Pavot de Nuit Précieux d’Alcante !

pavotdenuitprecieuxalcante

Odeur à froid

  • Lucie : Pavot de Nuit Précieux est à mon nez un petit bijou olfactif oriental et fleuri, autour de la fleur de pavot. Le parfum mêle accords poudrés et musqués sur un fond de violette. Le tout est envoûtant est sensuel.
  • Clara : Comme son nom le laisse présager, il s’agit d’une senteur raffinée, suffisamment complexe pour que je peine à nommer les essences qui la composent. L’odeur est chaude et fleurie, je crois reconnaître de la violette.

Odeur à chaud

  • Lucie : L’odeur est plus douce et quelque peu différente. C’est une senteur très réconfortante possédant, selon moi, quelques ressemblances avec le crème Nivea, en plus sophistiquée. Les notes poudrées et fleuries de violette sont toujours présentes.
  • Clara : L’odeur de violette qui se distinguait à froid est mêlée à plusieurs autres notes fleuries et poivrées. L’ensemble est très harmonieux, riche et élégant.

pink

Diffusion

  • Lucie : avec un lingot de cire, la diffusion est bonne mais reste modérée. Elle est tout de même suffisante pour nous envelopper dans une bulle de douceur très agréable.
  • Clara : Comme toujours chez Alcante au format lingot de cire, aucun souci à se faire pour la diffusion. Ce n’est cependant pas le parfum le plus puissant de la marque que j’ai testé.

Impressions générales

  • Lucie : cette cire porte bien son nom, elle est précieuse et raffinée comme beaucoup de créations Alcante. Alors qu’à froid le mélange se caractérise par des accords orientaux et fleuris, en fondant la cire gagne en douceur et en onctuosité, séduisant un public plus large.
  • Clara : Pavot de Nuit Précieux est plus qu’une simple cire parfumée, il s’agit d’une senteur qui aurait sa place en parfumerie. Subtile, raffinée, suave, féminine, c’est un petit bijou comme les nez d’Alcante savent si bien les créer. Ceux qui cherchent la retranscription exacte de l’odeur d’une fleur, d’un aliment, ou autre, risquent d’être déçus car cette senteur est davantage dans l’évocation que dans la reproduction.

Pavot de Nuit Précieux est une fragrance complexe qui nous a toute les deux séduites. Même si nos descriptions ne sont pas semblables, nous avons toutes les deux reconnu la violette, l’une des essences principales de la bougie.

Cette senteur fait-elle partie de vos odeurs favorites chez Alcante ? 

Nos autres revues en duo :

Lucie et Clara

clicfacebook

#234 Revue – Douceur de Miel de Bougie Créa

L’automne est arrivé sur le blog : la saison du cocooning, des gourmandises, des jours qui raccourcissent, des températures qui rafraîchissent et des gilets qui s’épaississent.

J’ai eu envie de douceur, plus précisément de Douceur de Miel de Bougie-Créa.

douceurdemielbougiecrea

Que dit la marque de cette cire, qui existe également au format bougie parfumée ?

« Son parfum vous rappellera un doux miel aux effluves onctueux et fleuris. La bougie Douceur de miel diffuse des senteurs d’une délicatesse extrême par ses notes fleuries et procure une sensation cocooning très agréable. »

A mon nez, c’est effectivement un miel onctueux et fleuri que la marque artisanale française a choisi de retranscrire dans cette création. Un miel crémeux très parfumé mais pas trop sucré. Un beau miel de qualité.

douceurdemielbougiecrea2

Direction le brûleur pour confirmer ces premières impressions à froid.

J’ai choisi de couper ma cire en deux, comme je l’avais fait pour les précédents parfums Bougie-Créa que j’ai eu le bonheur de tester (Madeleine, Biscotti italien et Myrtille Sauvage). Les fondants de la marque sont en effet énormes, 28 grammes, contre 22 pour les tartelettes Yankee Candle à titre de comparaison. Pour Douceur de Miel, un demi-fondant a été largement suffisant afin de parfumer toute ma pièce. Au bout de quelques dizaines de minutes, la fragrance a atteint sa puissance maximale.

Douceur de Miel est définitivement fidèle à sa description : il s’agit bien d’un miel opaque très fleuri. L’odeur n’est pas franchement gourmande, je lui trouve un côté encaustique qui n’est pas pour me déplaire. Plus chic qu’un simple miel alimentaire, cette senteur joue la carte du raffinement à la française.

Yellow honeycomb slice on a white background

Bougie-Créa est vraiment une marque artisanale de qualité, qui gagne à être encore plus connue. Je n’ai testé que les fondants et je ne peux donc pas (encore) vous donner mon avis sur les bougies parfumées mais les senteurs sont très recherchées, brillent par leur authenticité et la diffusion est exemplaire au format cire. J’aimerais beaucoup sentir leurs Fleur de Châtaignier, Marron Glacé, Épices de l’Himalaya, Pomme-Cannelle et Biscuit de Noël.

Les créations Bougie-Créa sont disponibles sur ce site : www.bougie-crea.com

Connaissez-vous Douceur de Miel de Bougie-Créa ? Qu’en pensez-vous ? Quelle est votre bougie favorite au miel ?

Clara

clicfacebook

#210 Match angélique : Angelina de Quali-Art vs. Honey Blossom de Yankee Candle

On le connait pour son flacon emblématique en forme d’étoile et sa fragrance enivrante mêlant accords fruités d’agrumes, de fruits jaunes à un fond chaud et gourmand de patchouli, vanille et chocolat. Je parle de la création mondialement connue de Thierry Mugler : Angel. Personnellement, c’est un parfum que j’apprécie mais que je ne porterai pas car trop puissant.

Les marques de bougies parfumées s’en sont inspirées de près ou de loin. Beaucoup de bougies-addicts ayant testé Honey Blossom l’ont comparée à Angel. J’ai voulu la confronter à Angelina de Quali-Art, inspirée du parfum.

match angélique 1

Je vais départager ces deux cires sur quatre critères : le packaging, l’odeur à froid, l’odeur à chaud et la diffusion.

  • Packaging : deux cires s’affrontent

– Angelina : Quali-Art propose deux formats de cire, la tablette et le coeur. J’ai choisi le petit coeur. C’est une cire classique blanche mais elle n’en reste pas moins élégante. 4/5

– Honey Blossom : elle se présente sous la forme que l’on connait bien. Toute la différence se fait au niveau de la couleur. Yankee Candle a choisi un joli parme pastel. Il s’accorde parfaitement au dessin de l’étiquette. 4,5/5

  • Odeur à froid

– Angelina : est une fragrance poudrée et féminine. Elle ressemble effectivement au parfum Angel par ses accords fleuris, ses arômes sucrés mais s’en distingue par ses notes d’amande douce. La senteur est agréable mais pourrait vite devenir entêtante. 3,5/5

– Honey Blossom : son nom pourrait laisser présager un nectar mielleux, en réalité je sens un mélange complexe fleuri empreint de féminité. Le parfum est sympathique mais n’a rien d’original. 3/5

match angélique 2

  • Odeur à Chaud

– Angelina : la ressemblance avec Angel est beaucoup moins frappante à chaud. La jolie odeur d’amande fleurie et délicate domine, me rappelant Fleur de Frangipane d’Alcante. Alors qu’à froid je craignais que le parfum ne devienne écoeurant, il s’adoucit. 4/5

– Honey Blossom : l’odeur est bien différente de celle que je pouvais sentir à froid. Il s’agit d’avantage d’une senteur gourmande et régressive de barbe papa légèrement fleurie et très féminine. La ressemblance avec Angel se fait au niveau des notes sucrées caramélisées. 4/5

  • Diffusion

– Angelina : les dernières cires Quali-Art que j’ai testées ne brillaient pas par leur diffusion. Elles étaient trop discrètes. Angelina m’étonne. Elle parfume bien et s’installe progressivement pour imprégner l’atmosphère d’une jolie odeur qui perdure jusqu’au lendemain. 4,5/5

– Honey Blossom : la diffusion est bonne mais contrairement à la cire française, le parfum ne dure pas et disparaît rapidement. 4/5

match angélique 3

Verdict ?

Avec 16 contre 15,5 , Angelina l’emporte de peu. Finalement, ces deux fragrances sont différentes du parfum Angel, l’une est dominée par l’amande l’autre par le sucre et les fleurs. Ce sont deux senteurs féminines que je trouve parfaites pour le printemps. Je n’ai par contre eu aucun coup de cœur.

Avez vous essayé l’une de ces cires ou les deux ? Quel parfum avez-vous préféré ?

Lucie

clicfacebook