#304 Revue – Summer Night de Our Own Candle Company

L’été a décidé de jouer les prolongations ce mois ci et sur le blog. Pour l’occasion, j’ai choisi de vous parler de la cire Summer Night de Our Own Candle Company, la petite perdante de notre dernier sondage proposé sur notre page Facebook.

summer-night-1

La marque américaine reste bien mystérieuse quant à la description de cette bougie. Il s’agit selon elle « d’un parfum propre et rafraichissant, d’une bougie parfaite pour une maison de vacances ou un cottage au bord de l’eau. C’est une senteur un peu masculine que les femmes aiment aussi. »

A froid comme à chaud, Summer Night m’évoque effectivement un parfum masculin sans pour autant être trop corsé. Il peut donc tout à fait convenir au nez féminin. C’est aussi le genre de senteur utilisée dans les produits de rasage.

C’est une bougie que j’ai du mal à décrire car ce n’est pas une famille olfactive que je connais et maitrise bien. Je reconnais tout de même un parfum d’eau de Cologne. Des notes hespéridées et de lavande se mêlent à un fond marin et aux arômes de bois flotté. La cire procure une vraie sensation de fraîcheur. L’ensemble est réussi et agréable. Je l’aime encore plus à chaud.

Contrairement à The Beach que je trouvais un peu entêtante, les effluves de Summer Night se diffusent très bien sans être trop puissants. L’équilibre est maîtrisé. C’est donc une jolie découverte. Plus je l’allume plus je l’apprécie.

summer-night-2

Avez vous testé Summer Night de Our Own Candle Company ?

lucie

clicfacebook

Publicité

#213 Revue – Cherry Blossom de Kringle Candle Company

Chaque année, le printemps japonais débute par un spectacle éphémère et fabuleux, attendu de tous : la floraison des cerisiers. A cette occasion, Clara vous a livré ses impressions sur la cire Fragrant Japanese Petals de Front Porch.

J’ai décidé quant à moi de prolonger cet instant floral et magique sur le blog en vous parlant aujourd’hui de Cherry Blossom de Kringle Candle Company, que j’ai en daylight.

Kringle_web_cherryblossom

La marque américaine reste mystérieuse sur cette fragrance, en la décrivant essentiellement comme une odeur botanique. A froid, ce n’est pas l’adjectif auquel j’aurais pensé. Il s’agit avant tout d’une senteur douce et cocooning. Les mots qui me viennent à l’esprit lorsque je sens cette bougie sont la fraîcheur, la délicatesse et l’onctuosité.

Cherry Blossom m’évoque le propre, les effluves que l’on dégage en sortant de la douche. Lucile parlait d’ailleurs d’une odeur de shampoing. Je vois très bien ce qu’elle veut dire.

cherry blossom kringle candle

A chaud cette bougie se veut fleurie, un brin sucrée. La fragrance se termine sur un fond rond et poudré. On est loin des odeurs florales « mémérisantes » et c’est tant mieux. Elle est moderne et possède la particularité d’être à la fois fraîche et chaleureuse.

La diffusion est plutôt correcte mais, selon moi, pour pouvoir profiter du parfum, il est préférable d’opter pour une cire ou une bougie d’une taille moyenne ou grande.

Cherry Blossom est une jolie création fidèle au parfum de la fleur de cerisier, fleuri et sucré.  Je vous la recommande.

cherry blossom

Connaissez vous Cherry Blossom de Kringle Candle ? Avez vous de belles bougies parfumées à la fleur de cerisier à me faire découvrir ?

Lucie

clicfacebook

#183 Revue en duo – Délice de Quali-Art

Aujourd’hui comme chaque semaine sur ce blog, nous vous présentons une revue parfumée. Mais pour changer, nous avons décidé de confronter nos impressions sur une même création : Délice de Quali-Art. Nous avons rédigé nos impressions sur cette bougie parfumée, que nous possédons toutes les deux au format cœur de cire, sans nous concerter, comme nous l’avions fait pour Apple Chutney de Kringle Candle Company.

Description de la marque : « Bougie parfumée aux notes de chocolat, noisette, avec une pointe de menthe »

delicequaliart

Odeur à froid
  • Clara : Dès que j’entre-ouvre  le sachet de plastique dans laquelle est emballée la cire, la fraîcheur de la menthe me monte au nez. Mais elle n’est pas venue  seule, elle est adoucie par une odeur de crème pralinée.
  • Lucie : Délice est, à mon nez, une belle et fidèle représentation de la glace menthe-chocolat, que j’aime tant. C’est une fragrance qui mêle à la fois la fraîcheur et la puissance de la menthe à la gourmandise et la finesse du chocolat noir, plus discret. Je ne perçois, en revanche pas, la noisette promise par la marque alsacienne.

Odeur à chaud

  • Clara : En brûlant, l’équilibre se fait davantage entre gourmandise et fraîcheur. Malheureusement, la noisette s’estompe à mon nez et il ne reste qu’un fond doux et sucré dans laquelle la menthe a été délayée. L’odeur est indéfinissable : il s’agit du chocolat mais ça pourrait tout aussi bien être de la vanille.
  • Lucie : En fondant, le parfum qui se dégage de la cire, se complexifie. Je ne retrouve plus l’association classique menthe / chocolat. La menthe, toujours très présente, presque poivrée n’est plus accompagnée par du chocolat mais par des fèves de cacao. Le fond est boisé et rond. Aussi bizarre que cela puisse paraître, la senteur me fait énormément penser à Tonka Sublime, les accords mentholés en plus.

delicequaliart2

Diffusion

  • Clara : C’est là où le bât blesse. Délice est une des cires à la diffusion la plus mauvaise que j’aie testée. Alors qu’à froid, elle laissait présager une gourmandise bien présente – son odeur n’ayant rien de fade – elle ne libère qu’un très léger souffle mentholé. Est-ce la faute au format ? Le cœur est-il trop petit pour lui rendre justice ? A moins que le problème vienne spécifiquement de cette fragrance ?
  • Lucie : Bien que l’odeur soit en elle même puissante, la capacité de diffusion est très réduite. Il faut avoir le nez sur le brûleur pour sentir ses arômes. Pour pouvoir profiter pleinement de ses effluves, il faudrait selon moi plusieurs coeurs de cire.

Impressions générales

  •  Clara : Prometteuse à froid, Délice m’a laissée sur ma faim. Je n’ai pas encore trouvé ma bougie parfaite menthe/chocolat et la noisette, qui est peu présente dans le monde de la bougie parfumée et lui donnait une petite note originale, se fait désirer. Dommage !
  • Lucie : Je suis surprise par cette cire, qui n’a rien d’une gourmande comme son nom pourrait le laisser penser. Elle est délicate (voire trop) et recherchée. Pour celles et ceux qui apprécient Tonka Sublime, il s’agit d’une belle alternative tant sur le parfum que sur sa faible diffusion.

mint-chocolate-chip-pie_thumb

 

Cette fois-ci, nos avis divergent quant à la perception de la noisette à froid et aux similitudes avec Tonka Sublime, que Lucie est la seule à posséder. Nous accordons nos violons sur la faible diffusion, surprenante pour une telle fragrance : Quali-Art aurait-elle décidé de revoir à la baisse la concentration de parfum de ses cires ?

Connaissez-vous Délice de Quali-Art ? Qu’en avez-vous pensé ? Une favorite à conseiller dans la catégorie menthe/chocolat ?

Lucie et Clara

#53 Revue – Vanilla Mint de Kringle Candle Company

Grande adepte des bougies à la vanille, je suis toujours à la recherche de nouvelles déclinaisons.  Jusqu’à présent je n’avais que des bougies gourmandes à la vanille comme Vanilla Cupcake ou encore Red Velvet de Yankee Candle. Je souhaitais quelque chose de plus léger qui ne ressemble pas de près ou de loin à une pâtisserie. Parmi sa large gamme de parfums, Kringle Candle Company propose une famille de bougies herbacées et épicées dont fait partie Vanilla Mint.

Vanilla mint 3

Ma dernière commande Kringle a été l’occasion de tester ce mariage étonnant. Je l’ai choisie en moyenne jarre.

La marque américaine décrit ce parfum comme l’union de la vanille rassurante et de la menthe vivifiante. A froid je sens une vanille toute douce rafraîchie par de la menthe. Il ne s’agit pas d’une menthe glaciale. C’est quelque chose de plus doux qui apporte la juste dose de fraîcheur.

C’est l’alliance de deux fragrances diamétralement opposées et qui pourtant donne un mélange très harmonieux.

Vanilla mint 2

Une fois la bougie allumée, une douce odeur, semblable à un bonbon à la menthe verte enrobé de vanille, se répand. Le coeur de menthe se libère petit à petit et s’enveloppe délicatement de vanille. C’est un parfum frais et apaisant.

La diffusion est progressive. Comparée à d’autres bougies de la marque, l’odeur est discrète mais ce n’est pas pour me déplaire.

Vanilla mint 1

Je suis ravie de cet achat. C’est une bougie que je peux laisser des heures allumée sans m’en lasser. Elle est parfaite en toute circonstance.

Avez vous testé Vanilla Mint ? L’aimez vous ?

Lucie