#333 Revue – Nos (nombreuses) bougies terminées

Vous l’avez peut-être remarqué, nous avons un peu ralenti la cadence sur le blog… C’est aussi parce que nous avons terminé beaucoup de bougies parfumées ces derniers mois.

Eh oui, il faut faire le vide avant de faire le plein, un enjeu que connaissent toutes les bougies-addicts ! Il est donc l’heure de dresser le bilan des bougies parfumées qui nous manqueront… ou pas !

Clara

  • Amber Noir de Shearer Candles : une odeur chic qui rappelle la fragrance mythique Angel de Thierry Mugler. Je ne rachèterai pas, je ne raffole pas des odeurs de parfums en bougies parfumées.
  • Petits Oeufs en Sucre de Durance : J’aime, j’aime, j’aime ! Une odeur gourmande et sucrée, une diffusion au top, présente sans être écœurante… Et une bougie en édition limitée que je n’arrive plus à retrouver nulle part, à mon grand désespoir.
  • Lapin en Chocolat Blanc de Durance : Idem qu’au-dessus, encore un coup de cœur de Pâques que je rêve de pouvoir me procurer à nouveau.
  • Bois des Senteurs d’Alcante : Probablement ma bougie préférée chez Alcante, que j’ai fait durer autant que j’ai pu. La marque a cessé de fabriquer des bougies et je n’ai jamais trouvé de senteur approchante chez la concurrence, je dois donc me résigner…
  • Vent du Sud de Quali-Art : J’ai adoré son parfum de miel et de fleur d’oranger mais je ne suis pas sûre de recommander chez la marque alsacienne, qui a eu la mauvaise idée de changer de fournisseur d’essences et dont de nombreuses bougies ont été complètement dénaturées. Dommage !
  • Madeleine de Bougie Créa : Je raffole de cette gourmandise lactée et très travaillée, je l’ai déjà rachetée.
  • Oahu Coconut Sunset de Bath & Body Works : Un parfum exotique et féminin, une diffusion au top, un verre dégradé dans les tons chauds que je trouve superbe… C’est sûr, si je la retrouve à prix raisonnable, je la reprends !
  • Honeyed Papaya de Shearer Candles : Cette fruitée manquait de caractère à mon goût, je m’en passerai très bien.
  • Summer Scoop de Yankee Candle : L’odeur régressive de la glace à la fraise, ni plus, ni moins. Je l’ai beaucoup aimée mais je ne la reprendrai pas dans l’immédiat, ayant de nombreuses autres jarres gourmandes de la marque en stock.

Lucie

  • Midnight Amber de Home Inspiration by Yankee Candle : Une odeur chaude et ambrée plutôt agréable mais trop chimique à mon nez. C’est aussi ce que je reprochais à Lemon Meringue de la même gamme. Cette bougie ne me manquera pas.
  • Cranberry Scone de Kringle Candle : Les gourmandes chez Kringle sont en général réussies et bien équilibrées. Elles ne sont pas écœurantes. Cranberry Scone ne déroge pas à la règle et offre une senteur à base de fruits rouges piquants sur fond de pâte sablée. J’ai beaucoup aimé. Malheureusement depuis que le site anglais a fermé ses portes je ne commande plus de bougies de la marque.
  • Pina Colada des Bougies de Charroux : J’ai regretté l’absence de coco et d’ananas que j’attendais. L’odeur était tout de même sympathique mais pas au point de la racheter.
  • Thé Amandine d’Adelie et Cie : A froid j’ai de suite beaucoup aimé le mélange d’amande et d’orange. Aux premières flambées, je ne retrouvais pas tous les arômes mais ils se sont révélés par la suite. Je la rachèterai sûrement pour l’automne hiver prochain.
  • Coeur d’Etoile de Flamme de TOI : Une jolie découverte qui m’a rappelé l’un des parfums que j’ai porté, Lolita Lempicka. Avant de racheter cette fragrance, je préférerais découvrir d’autres bougies de la marque.
  • Honeyed Papaya de Shearer Candles : Il s’agissait typiquement du genre de bougie que j’allumais lorsque je ne savais pas quelle senteur choisir, une fruitée passe partout et légère voire même trop légère. C’est pour ça que je ne la rachèterai pas.

Et vous, quelles sont les dernières bougies dont vous êtes venues à bout ?

Publicités

#278 Nos bougies terminées : on rachète ou pas ?

Alors que nous avons commencé depuis un bon moment à brûler nos bougies parfumées aux senteurs printanières, nous vous proposons de faire le bilan des bougies que nous avons terminées récemment.

Alors, coup de cœur ou déception ? Rachètera, rachètera pas ?

bougiesterminees

Clara :

  • Chocolate Bunnies de Yankee Candle : J’ai aimé faire fondre cette bougie à la diffusion impeccable, qui était en plus ma toute première jarre Yankee Candle. Je ne la rachèterai cependant pas, même si je parvenais à me la procurer (il s’agit d’une ancienne édition limitée toujours trouvable sur eBay et Amazon) car je lui préfère d’autres odeurs de chocolat et 150 heures, c’est long !
  • Chocolat chaud de Quali-Art : Ce qui m’amène à parler de cette création, un vrai coup de cœur chocolaté, bien qu’elle ne sente pas le chocolat à proprement parler mais plutôt une boisson au cacao chaude et laiteuse avec une pointe de caramel. Ultra gourmande sans m’écœurer, je la mettrai forcément dans mon panier si je recommandais chez Quali-Art, même si la mèche s’est noyée dans la cire sur son dernier quart, ce qui m’a obligée à la transformer en tartelette.
  • Au coin du feu des Lumières du Temps : J’ai gagné cette bougie sur le blog d’Agnès Brumes et Senteurs. Si je ne me serais spontanément pas tournée vers elle, j’ai apprécié davantage sa subtile odeur de chalet à chaque flambée. L’hiver, j’ai tendance à privilégier les gourmandes épicées et les senteurs cocooning, je ne pense donc pas me la reprendre mais j’ai passé de bons moments en sa compagnie.
  • Vanille des îles d’Alcante : J’ai beaucoup aimé cette vanille délicate, plus fleurie que gourmande, et finalement originale parmi les centaines de bougies parfumées à la vanille pâtissière. La diffusion était étonnamment bonne au format mini-bougie et si Alcante cessait de se concentrer sur les cires pour refaire des bougies, je la reprendrai avec plaisir.
  • Coconut Macaroon de Kringle Candle Company : Pas de coup de cœur pour ce prétendu rocher coco qui était certes gourmand, mais qui possédait une arrière-note chimique qui lui fait perdre des points à mon nez. Une des rares senteurs Kringle Candle Company que je n’ai pas adorée et dont ma bougithèque se passera très bien à l’avenir.
  • Dragée impériale d’Alcante : Achetée en recharge 50 heures après l’avoir testée et adorée en mini-bougie, je l’ai fait durer, sachant qu’Alcante ne commercialise plus de bougies. Délicate, douce, sucrée et réconfortante, je rêve de pouvoir me la reprendre en bougie et serai frustrée de ne l’avoir qu’en cire. Je patiente donc, en croisant les doigts.
  • Fleur de Coton d’Alcante : Ce coton-là ne sent pas la lessive, il est rond, tout doux et sucré et je l’aime vraiment beaucoup. Alors comme pour mes deux autres Alcante terminées, j’espère une version bougie pour combler mes narines.

 

bougies terminées mai 1

Lucie :

  • Black Plum Blossom de Yankee Candle : Si vous avez lu ma revue, vous n’êtes pas sans savoir que cette senteur a été un véritable coup de coeur pour moi. J’ai beaucoup aimé le mariage de notes sucrées, florales et fruitées. Malgré le petit format, j’ai trouvé sa diffusion tout à fait correcte. C’était la bougie qui était posée sur mon chevet. Je pourrais tout à fait être amenée à la racheter.
  • Golden Fig de Shearer Candles : Les bougies à la figue me plaisent en général beaucoup. Celle ci n’a pas fait exception. Différente de celles que j’ai pu tester, elle s’est démarquée par ses notes masculines. La senteur était travaillée et raffinée. Je l’ai appréciée. Pour autant, je ne la rachèterai pas car sa diffusion était trop légère, malgré le format.
  • Lemon Meringue de Home Inspiration by Yankee Candle : Achetée il y a seulement quelques mois, je l’ai très vite terminée. Une raison ? Les deux mèches et son fond chimique et plastique me dérangeait. C’est dommage car le parfum de citron pâtissier était plutôt réussi et la diffusion bonne. Je ne rachèterai donc pas cette bougie ni aucune autre de cette gamme. Si vous avez des bougies parfumées au gâteau citron à me conseiller, je suis preneuse.
  • Sweet Garden de Zara Home : Je ne vous ai jamais parlé de cette bougie. C’est un cadeau que l’on m’a fait. Lorsque je l’ai sentie pour la première fois j’ai eu très peur car c’est une fleurie pure. Il s’agit d’un bouquet de fleurs blanches, de gardenia. En l’allumant, même si les notes restent très florales, des accords solaires se développent et magnifient la fragrance. Je l’apprécie plus à chaud. La diffusion est bonne. En revanche, la mèche était complètement décentrée. J’ai dû faire quelques petites manipulations pour que la cire brûle uniformément. Les bougies Zara m’ont l’air de bonne qualité mais ce n’est pas un parfum que j’achèterai.
  • Antibactérien Spring Poppies and Picnics de Bath and Body Works : Je suis fan des antibactériens de cette marque. Son petit format est idéal à glisser dans son sac à main. Les parfums sont en plus réussis et restent sur la peau. Je ne compte même plus les compliments que j’ai eus sur ces petits produits. Concernant cette odeur, c’était un mélange de notes florales, sucrées et de fraises. Elle était très agréable mais il y a tellement de choix que je ne rachèterai pas cette senteur. Je finis en ce moment un petit flacon au sirop d’érable.

bougies terminées mai 2

Et vous, quelles sont les bougies que vous avez récemment terminées ? 

Lucie et Clara

 

clicfacebook

#253 Nos bougies terminées cet automne : on rachète ou pas ?

Dans quelques jours, nous accueillerons l’hiver. C’est l’occasion pour nous de vous présenter les bougies que nous avons terminées cet automne et surtout de vous donner notre avis définitif. Nous avons essayé autant que possible d’alléger notre stock pour faire de la place à de futures acquisitions.

bougies terminées 1

Clara : 

  • Banane-Miel de Galaxie Parfumée : Quelle merveille ! Cette bougie trois mèches est une des créations gourmandes les plus réussies que j’ai pu sentir, toutes marques confondues. Alors évidemment, je voudrais la racheter, sauf que Christelle ne propose plus de bougies (il s’agissait d’un prototype). Christelle, si tu me lis, et que tu veux bien me faire une bougie sur-mesure, je commande tout de suite…
  • Amour de Quali-Art : De la cerise, du musc et de violette : trois ingrédients que j’adore, j’aurais dû être comblée. Mais à mon nez, cette bougie ne sent que le bonbon façon bubble-gum, alors même si l’odeur est plutôt agréable, non, je ne la reprendrai pas.
  • Pumpkin Frosting de Kringle Candle Company : Une senteur gourmande typiquement automnale que j’ai eu du plaisir à brûler. Dans la gamme des bougies au potiron proposées par Kringle, ce n’est cependant pas ma favorite. La reprendre en promo, pourquoi pas ? Par contre, la mèche de ma bougie daylight s’est entièrement consumée alors qu’il restait des 2/3 de la cire, que j’ai dû transformer en tart, ce qui est chafouinant.

En préparant ce billet, je me suis rendue compte que j’avais de nombreux fonds de bougie, que j’oublie de brûler ou que j’économise car je les adore, même si ce n’est franchement pas malin car tout ce que je risque, c’est de me retrouver avec des cires éventées et des parfums frelatés. Alors cet hiver, je prends la ferme résolution de terminer au moins 5 bougies parfumées !

nos bougies terminées

Lucie :

  • Red Apple Wreath de Yankee Candle : Cette bougie m’avait été offerte par Clara l’année dernière. Elle l’avait choisie un peu hasard, car la description lui plaisait. Elle a bien fait. Cette bougie est une réussite. Sa bonne odeur de pomme chaleureuse et légèrement épicée associée à des accords de noix et d’érable a su ravir mes narines. Je ne la rachèterai pas dans l’immédiat, mais je reviendrai vers elle à coup sûr.
  • Macaron Café de Quali-Art : Il s’agit d’une bougie que je possède depuis un moment. J’attendais l’automne pour la rallumer. Le parfum est fidèle à la petit mignardise faite de poudre d’amande et de crème au café. Il m’a beaucoup plu. Si je venais à repasser commande sur le site de Quali-Art, cette création ferait très certainement partie de mon colis.
  • Blueberry Muffin d’Adelie & Cie : La marque m’avait très gentiment envoyé cette bougie afin que je la teste. J’avais été très agréablement surprise. Je ne suis pas une grande fan de la myrtille et pourtant je reconnais que la senteur était agréable, gourmande et très réaliste. On sentait bien le parfum de la pâte de muffin et les myrtilles. Je l’ai aimée mais pas au point de la racheter. En revanche d’autres créations Adelie&Cie me font de l’oeil.
  • Cherry Blossom de Kringle Candle : Douceur et féminité sont au rendez-vous avec cette fragrance. Les effluves fleuris et subtilement sucrés m’ont charmée. C’est une bougie que je rachèterai mais je pense essayer avant son homonyme chez Village Candle.
  • Cozy Cabin de Kringle Candle : Une odeur de bois fumé et de vanille, un étrange mariage qui fonctionne pourtant bien. J’ai pris plaisir à la brûler mais ce n’est pas un coup de coeur. Je lui préfère d’autres senteurs boisées ou vanillées.

Et vous, qu’avez-vous terminé récemment ?

Lucie et Clara

clicfacebook

#245 Double Revue – Musc Cerise et Musc Mûre de Quali-Art

Deux revues valent mieux qu’une : je vous parle aujourd’hui de deux cires parfumées de la marque Quali-Art : Musc Cerise et Musc Mûre.

La marque de bougies parfumées alsacienne a expérimenté à plusieurs reprises l’alliance du musc et d’un fruit. Qui de la cerise ou de la mûre s’en sort le mieux face au musc ?

musccerisemuscmurequaliart

Musc Cerise fait partie de mes favoris Quali-Art : il s’agit d’un des premiers parfums que j’ai commandés mais étonnamment, je n’en avais jamais parlé sur le blog.

J’ai été conquise par ses effluves onctueux, où la cerise douce et crémeuse se mêle parfaitement au musc. La cerise n’est pas amère, elle m’évoque plutôt un bonbon Krêma. Une senteur qui est au final plus cocooning que gourmande, mais aussi délicatement sensuelle, agréable et féminine.

Musc Mûre m’a été offerte par Quali-Art lors d’une de mes commandes. A froid, elle est moins douce que sa copine à la cerise. On reconnaît le côté piquant de la mûre, mêlée au musc. A chaud, c’est un parfum d’ambiance plutôt subtil, où les accords voluptueux du musc viennent arrondir l’odeur de la mûre.

cherry-and-berry_21091638

Les deux créations sont réussies mais Musc-Cerise a ma préférence : je la trouve envoûtante et généreuse, présente tout en sachant se fondre dans l’atmosphère. Bref, une senteur dont je ne me lasse pas, à allumer été comme hiver.

J’ai testé ces deux parfums au format fondant « rose », qui n’est plus commercialisé par la marque. Je ne peux donc pas vous donner d’indication sur la diffusion en bougie ni en fondant « cœur », plus petit que la rose.

Connaissez-vous Musc Cerise et Musc Mûre ? Quels sont vos senteurs préférées chez Quali-Art ?

Clara

clicfacebook

#218 Revue – Tahiti de Quali-Art : j’achète en grand ou pas ?

Pour cette première revue estivale 2015, je n’ai pas trouvé mieux que de vous parler d’une bougie parfumée ensoleillée et exotique : Tahiti de Quali-Art. Cette senteur fait partie d’une collection que je trouve très réussie, la gamme Voyage & Rêve.

tahiti

Selon la marque Alsacienne, il s’agit d’une bougie « au parfum captivant de la fleur d’ylang-ylang avec un voile de vanille. Une senteur délicieuse à l’allure florale décidée. Un avant goût de paradis, un rêve de vacances sur les plages de l’île Polynésienne. »

La fleur d’ylang-ylang m’évoque à elle seule l’univers de l’aromathérapie, des spa et de la relaxation. Mariée à la vanille comme ici, c’est une véritable invitation au voyage et à l’évasion.

A travers cette création, Quali-Art nous offre une senteur à dominante fleurie, chaude et apaisante. C’est un véritable bouquet de fleurs blanches, rares et précieuses.

Possédant ce parfum en cire, il ne m’a fallu que quelques minutes pour découvrir cette vanille solaire et enivrante.  La ressemblance avec l’huile de Monoï est perceptible. Quali-Art a pris le soin de sélectionner les plus belles fleurs pour en faire une fragrance d’exception.

huile-essentielle-ylang-ylang-2

Alors j’achète en grand ou pas ?

Je n’ai pas passé commande sur le site depuis un an et j’avoue ne pas en avoir eu envie. La plupart des bougies que j’ai testées dernièrement n’étaient pas à la hauteur de mes espérances. Mais grâce à cette création, j’ai l’impression de retrouver ce pour quoi j’ai aimé les bougies Quali-Art. L’odeur est réussie, simple par ses composants mais complexe dans ses accords. Tahiti est un coup de cœur. Au moment où je publie cette revue, ce sont les soldes, espérons que cette fragrance y soit.

Connaissez vous Tahiti de Quali-Art ? Quelle est votre bougie estivale préférée ? 

Lucie

clicfacebook