#286 Revue – Violette du Sentier d’Alcante

Comme vous le savez déjà si vous êtes un fidèle lecteur – et comme vous allez le savoir très bientôt dans le cas contraire ! – j’adore la violette. Son odeur évidemment, mais aussi son goût en pâtisserie, en confiseries ou en glaces.

Alors quand Sophie (qui fait pour le coup partie de nos plus fidèles lectrices) m’a assuré que la Violette du Sentier d’Alcante était une des bougies à la violette les plus réussies qu’elle ait pu sentir, je n’ai pas hésité.

violettdusentieralcante

Ni une, ni deux, elle atterrissait dans mon panier, au format cire puisque la marque provençale ne propose malheureusement plus de bougies.

C’est la première fois que je testais une violette brute, n’ayant jusque là fait brûler que des violettes enrobées de sucre, et Madame a du caractère ! C’est une violette racée, puissante, presque liquoreuse qui se révèle quand je coupe en deux un des lingots d’une jolie couleur mauve lavande pour le déposer dans mon brûleur.

violettedusentieralcante3

Le parfum se répand très vite dans la pièce et c’est celui d’une violette intense, féminine et élégante.

Pas de surprise, pas de fioritures : Alcante a représenté la violette comme une essence pure et absolue, très concentrée. Il faut évidemment aimer cette fleur pour apprécier cette cire parfumée qui n’en est pas une version régressive.

Un bémol : j’ai remarqué que souvent, en n’utilisant qu’un seul carré de cire Alcante dans un brûleur à bougie chauffe-plat, la cire se met à fumer. Est-ce que le format est trop petit ? Est-ce une question de composition, de proportions ? J’ai l’impression que la cire surchauffe, d’autant plus qu’elle perd rapidement son arôme. Au bout de deux flambées, le carré pourtant si puissant au départ ne sent plus rien.

violettedusentieralcante2

Mes autres revues à la violette :

Bonbon Violette de Quali-Art ♥ Bonbon à la violette de La Pretty Wax ♥ Miss Violette de Lampe Berger ♥

Que pensez-vous de Violette du Sentier ? Quelle bougie à la violette me conseilleriez-vous ?

Clara

clicfacebook

Publicité

#267 Revue – Lampe Berger : Miss Violette

Aujourd’hui, j’inaugure une nouvelle rubrique sur le blog en faisant des infidélités aux bougies parfumées au profit de ma lampe Berger ! Et c’est du parfum Miss Violette dont je vais vous parler.

missviolettelampeberger

La lampe Berger, qu’est-ce que c’est ? Un autre moyen de parfumer son intérieur.

« Grâce à son brûleur exclusif breveté la lampe Berger purifie et parfume l’air intérieur comme aucun autre système. En effet, la diffusion par catalyse détruit véritablement les molécules des odeurs indésirables. Le parfumage de la pièce est ainsi rapide, homogène et durable même lorsque le volume de celle-ci est important », peut-on lire sur le site officiel de la marque française créée en 1898.

Concrètement, il suffit de remplir sa lampe de solution parfumée, d’allumer la mèche, de l’éteindre au bout de deux minutes et de laisser la chaleur accumulée dans la céramique répandre l’odeur dans la pièce. L’avantage de la Lampe Berger par rapport à une bougie parfumée, c’est que la diffusion est instantanée. Son utilisation ne présente aucun risque pour la santé.

De plus, les lampes sont de véritables objets de décoration, il en existe dans tous les styles et certaines sont même des pièces de collection (qui coûtent un bras).

missviolettelampeberger2

Mais laissez-moi vous parler du parfum Miss Violette, pour lequel j’ai eu un coup de cœur en boutique.

Voilà ce que nous en dit la marque : « Une senteur féminine alliant pétales de roses et poudre de violette sublimées par la gourmandise d’une pointe fruitée de framboise vanillée. La réminiscence des rouges à lèvres luxueux subtilement irisés. »

A mon nez, il s’agit d’un mélange de violette et de framboise sucrée, très girly. Je ne reconnais pas l’odeur des bâtons de rouges à lèvres, que je trouve généralement un peu vieillotte. Il ne s’agit pas ici d’une fleurie « mamie », ni trop lourde ; c’est au contraire une senteur pleine de peps, régressive sans être cheap, un cocon de gourmandise, de féminité et de légèreté.

Il est vrai qu’avec ma passion dévorante pour les bougies parfumées – dont je possède une jolie collection – j’avais un peu délaissé ma Lampe Berger, mais cette création fait partie de celles qui me donnent envie de la rallumer, quand je veux parfumer instantanément mon logement sans avoir à me préoccuper d’une flamme.

SOUS-MENU-GAMME-Lampe-LB

La liste des autres parfums Lampe Berger qui m’attirent est bien fournie : je me laisserais bien tenter par Caresse de Coton, Fleur d’Oranger, Etoile d’Orient, Gourmandises de Provence, mais aussi Audace Poivrée, Voluptueuse Venise, Plaisirs Sucrés d’Istanbul, ou encore Délicieuse Cerise.

♥ Tous les parfums Lampe Berger ♥

Possédez-vous une Lampe Berger ? Quels sont vos parfums préférés ? Sinon, êtes-vous tentés ? Seriez-vous  intéressés par d’autres revues sur des parfums Lampe Berger ?

Clara

clicfacebook

#247 Revue en duo – Pavot de nuit précieux d’Alcante

C’est un billet un peu particulier que nous vous proposons aujourd’hui : nous allons confronter nos impressions sur une même création, sans nous concerter. Avons-nous le même nez ? Verdict avec notre revue en duo de la cire parfumée Pavot de Nuit Précieux d’Alcante !

pavotdenuitprecieuxalcante

Odeur à froid

  • Lucie : Pavot de Nuit Précieux est à mon nez un petit bijou olfactif oriental et fleuri, autour de la fleur de pavot. Le parfum mêle accords poudrés et musqués sur un fond de violette. Le tout est envoûtant est sensuel.
  • Clara : Comme son nom le laisse présager, il s’agit d’une senteur raffinée, suffisamment complexe pour que je peine à nommer les essences qui la composent. L’odeur est chaude et fleurie, je crois reconnaître de la violette.

Odeur à chaud

  • Lucie : L’odeur est plus douce et quelque peu différente. C’est une senteur très réconfortante possédant, selon moi, quelques ressemblances avec le crème Nivea, en plus sophistiquée. Les notes poudrées et fleuries de violette sont toujours présentes.
  • Clara : L’odeur de violette qui se distinguait à froid est mêlée à plusieurs autres notes fleuries et poivrées. L’ensemble est très harmonieux, riche et élégant.

pink

Diffusion

  • Lucie : avec un lingot de cire, la diffusion est bonne mais reste modérée. Elle est tout de même suffisante pour nous envelopper dans une bulle de douceur très agréable.
  • Clara : Comme toujours chez Alcante au format lingot de cire, aucun souci à se faire pour la diffusion. Ce n’est cependant pas le parfum le plus puissant de la marque que j’ai testé.

Impressions générales

  • Lucie : cette cire porte bien son nom, elle est précieuse et raffinée comme beaucoup de créations Alcante. Alors qu’à froid le mélange se caractérise par des accords orientaux et fleuris, en fondant la cire gagne en douceur et en onctuosité, séduisant un public plus large.
  • Clara : Pavot de Nuit Précieux est plus qu’une simple cire parfumée, il s’agit d’une senteur qui aurait sa place en parfumerie. Subtile, raffinée, suave, féminine, c’est un petit bijou comme les nez d’Alcante savent si bien les créer. Ceux qui cherchent la retranscription exacte de l’odeur d’une fleur, d’un aliment, ou autre, risquent d’être déçus car cette senteur est davantage dans l’évocation que dans la reproduction.

Pavot de Nuit Précieux est une fragrance complexe qui nous a toute les deux séduites. Même si nos descriptions ne sont pas semblables, nous avons toutes les deux reconnu la violette, l’une des essences principales de la bougie.

Cette senteur fait-elle partie de vos odeurs favorites chez Alcante ? 

Nos autres revues en duo :

Lucie et Clara

clicfacebook

#197 Revue – Coeur d’Etoile de Flamme de TOI

C’est une ode à la féminité et au raffinement que je vous propose aujourd’hui sur le blog. Il y a peu de temps, Sophie, créatrice de la marque Flamme de TOI, nous a proposé de tester l’une de ses bougies parfumées de luxe.

Flamme de TOI logo

Après un tour sur sa boutique en ligne, nous avons été séduites par son univers et l’atmosphère régnant sur son site. La fabrication y est en plus artisanale. Nous avons donc accepté avec plaisir.

Les bougies vendues au prix de 25,80 euros et annoncées pour une durée de combustion d’environ 40h, se déclinent en 3 collections :

  • Zen : Nuage de Soie, Bulle de Lin, Plume de Coton

  • Romantique : Poudre de Rêve, Coeur d’Etoile, Poussière Céleste

  • Passion : Coup de Foudre, Perle d’Amour, Baiser Volé

J’ai choisi Coeur d’Etoile, de la collection Romantique. « Le cœur d’une étoile vient scintiller et parfumer subtilement votre univers de notes chaudes et gourmandes, boisées et vanillées, sublimées d’une touche de violette et d’iris sauvage ».

En ouvrant la boîte joliment décorée, je découvre une bougie coulée dans un verre poli aux effluves féminins et enivrants. Je suis séduite. Il me rappelle beaucoup le parfum Lolita Lempicka, que je portais étant plus jeune.

Coeur d'Etoile 1

Féminine, et légèrement poudrée la violette côtoie le bois chaud et précieux. Rondeur et gourmandise apparaissent avec la vanille, le sucre et le musc blanc. Coeur d’Etoile nous invite dans une ambiance féérique et romantique. A chaud, la fragrance s’adoucit. Il s’agit d’avantage d’une vanille sucrée presque fumée et fleurie grâce à la présence de la violette.

Il faut attendre plusieurs dizaines de minutes avant de sentir le parfum. La bougie nous livre avec beaucoup de subtilité ses accords. La fragrance bien que toujours perceptible se fait oublier, pour de temps en temps se réveiller et envelopper la pièce d’un nuage fleuri, sucré et féminin.

Je regrette une diffusion aussi discrète. A sa décharge, ce type d’odeur pourrait vite devenir entêtant.

Coeur d'Etoile 2

Coeur d’Etoile est un petit bijou aussi bien d’un point de vue esthétique que du parfum. C’est un plaisir pour les yeux et le nez. La diffusion reste malheureusement un peu légère à mon goût. La fête des mères approche, ça peut être une chouette idée de cadeau.

Connaissez vous Flamme de TOI ? 

Lucie

clicfacebook

#186 Revue spéciale Saint-Valentin – Amour de Quali-Art

A l’approche de la Saint-Valentin, j’ai décidé de me mettre au diapason des commerçants et de surfer sur la vague de la fête des amoureux en vous parlant d’une bougie parfumée de circonstance : Amour de Quali-Art.

amourqualiart3  

Qu’est-ce que l’amour selon Quali-Art ? (L’)Amour c’est « de la cerise, du musc et de violette ». La quintessence de la féminité, de la gourmandise, de la volupté.

Sauf que…

amourqualiart2

En soulevant le couvercle de ma bougie, c’est une toute autre odeur qui s’échappe : un mélange surpuissant de bonbon à la cerise ou à la fraise ultra-sucré. Très étonnant puisque j’ai acheté il y a assez longtemps Cerise-Musc en cire (une merveille d’ailleurs) et que le rendu n’a absolument rien de similaire. Je connais également la violette de Quali-Art grâce à la très jolie Bonbon Violette et je ne la retrouve pas non plus dans Amour.

Je l’avais soumise à un nez masculin pour notre billet Les Bougies et les hommes et la réaction avait été la suivante :« Pouaaah ! C’est la mort ! Ça sent la purée de fraise mélangée à du pneumatique, c’est dégueulasse. »

Passée cette surprise, je dois reconnaître que la fragrance de cette bougie n’est pas désagréable et je l’allume, curieuse de voir comment elle va évoluer à chaud.

amourqualiart

Verdict après plusieurs heures de flambée : comme beaucoup de bougies Quali-Art, Amour est légère, ce qui est d’autant plus surprenant qu’à froid, elle dépote vraiment.

L’odeur reste sensiblement la même : un nuage de cerise sucrée façon Malabar, chimique et girly.

La fragrance est sympa dans son genre et j’aurais certainement été ravie si j’avais acheté une bougie s’appelant Cherry Bubble-gum, sauf que ce n’est pas le cas. C’est donc une déception pour moi qui espérais retrouver la superbe alliance cerise-musc habillée de la violette que j’adore.

img-thing

Connaissez-vous Amour de Quali-Art ? Si vous deviez allumer une bougie pour la Saint-Valentin, laquelle choisiriez-vous ?

Clara